Londres débloque «22 millions d'euros pour 2016» afin de résoudre la crise des migrants à Calais

MIGRANTS Une décision qui a été annoncée ce jeudi dans le cadre du sommet franco-britannique à Amiens…

20 Minutes avec AFP

— 

Une partie du camp de Calais où logent les Soudanais du Darfour.
Une partie du camp de Calais où logent les Soudanais du Darfour. — G. Durand / 20 Minutes

Le Royaume-Uni a annoncé ce jeudi qu’il allait débloquer « 22 millions d’euros pour Calais en 2016 » pour aider la France à gérer la crise des migrants. C’est l’engagement que comporte le texte signé jeudi lors du sommet franco-britannique d’Amiens, en présence du Premier ministre britannique David Cameron.

Cette somme sera « affectée à des infrastructures prioritaires de sécurité à Calais pour soutenir le travail des forces de l’ordre françaises », mais aussi à la gestion des centres d’hébergement et à « l’éloignement des migrants » économiques qui ne sont pas « en besoin de protection », selon le texte.

Le président François Hollande a par ailleurs déclaré que les mineurs isolés de Calais devaient «vite» rejoindre le Royaume-Uni s'ils y ont de la famille.

Plus de 2 milliards d'euros dans des drones de combat

La France et la Grande-Bretagne vont également investir «plus de 2 milliards d'euros» dans un programme commun de fabrication de drones de combat opérationnels à l'horizon 2030. «Ce programme de démonstration, le plus avancé en Europe, sera axé sur une plateforme de drones polyvalents qui pourrait servir de base à une future capacité opérationnelle», est-il indiqué dans leur déclaration commune.

L'objectif ultime est de mettre au point un drone de combat capable à l'horizon 2030 d'effectuer notamment des missions d'observation et de surveillance, d'identifier des cibles et d'effectuer des frappes.