Un grand drone belge suivi par un Rafale s'écrase dans l'Aisne

SECURITE Les opérateurs du drone avaient perdu le contrôle de leur engin, qui s'est crashé dans un champ sans faire de blessé...

20 Minutes avec agences
— 
Illustration: un avion Rafale.
Illustration: un avion Rafale. — Bob Edme/AP/SIPA

Ses opérateurs en avaient perdu le contrôle. Un drone venu de Belgique s’est écrasé lundi dans l’Aisne sans faire de dommages. Dans l’après-midi, les autorités françaises avaient été averties qu’un drone de grande envergure venait de pénétrer dans l’espace aérien français. Prévenue immédiatement, l’armée de l’air avait fait décoller, sept minutes plus tard, un Rafale de la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne).

Le drone lancé à 140 km/h

Au bout d’une demi-heure, le pilote a aperçu l’engin et l'a suivi. Lancé à 140 km/h, le drone n’emportait cependant aucune charge, écartant tout danger. Son moteur a fini par s'arrêter et l'appareil est tombé dans un champ, dans la commune de Dizy-le-Gros, à une cinquantaine de kilomètres de Reims.

La gendarmerie a ensuite pris le relais du Rafale pour sécuriser la zone.