La France extrade un réfugié soupçonné de tentative de meurtre vers l'Allemagne

JUSTICE L'homme est accusé d'avoir poignardé un autre demandeur d'asile dans un foyer de réfugiés dans le Bade-Wurtemberg...

20 Minutes avec AFP

— 

Des réfugiés dans la gare de Munich en Allemagne dans la nuit du 12 au 13 septembre 2015
Des réfugiés dans la gare de Munich en Allemagne dans la nuit du 12 au 13 septembre 2015 — Philipp Guelland AFP

Mohamed Kouidru Zorghi, connu sous le nom de Salim Younès en Allemagne, sera prochainement remis par la France aux autorités allemandes qui le poursuivent pour tentative de meurtre.

Cet homme de 23 ans, qui se présente comme un réfugié algérien, est accusé d’avoir porté deux coups de couteau à un autre demandeur d'asile, Bezhad Karimi, le 3 janvier à Heilbronn dans un foyer de réfugiés du Bade-Wurtemberg en Allemagne.

Un mandat d’arrêt international émis le 5 janvier

Un « contentieux » opposait les deux hommes qui résidaient dans un foyer de réfugiés de la ville. Deux coups ont été portés à la victime avec un couteau de cuisine, l’un au bras et l’autre à la poitrine, perforant le poumon. Un mandat d’arrêt international avait été émis le 5 janvier par le tribunal d’Heilbronn.

>> A lire aussi : L'accueil des réfugiés va coûter 17 milliards d'euros en 2016 à l'Allemagne

Le suspect avait été interpellé le 16 février dernier à proximité de la gare de Tours grâce au signal de son téléphone portable. Placé en détention, son dossier a été examiné par la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Orléans qui a décidé jeudi soir qu’il sera remis d’ici dix jours aux autorités judiciaires allemandes. Celles-ci le poursuivent pour tentative de meurtre et violences volontaires aggravées.