Vers une interdiction de l'e-cigarette dans les bars et restaurants ?

SANTE Vapoter pourrait « constituer une porte d’entrée dans le tabagisme » selon le Haut Conseil de la santé publique…

20 Minutes avec AFP
— 
Vapoter dans un lieu confiné pourrait bientôt être interdit.
Vapoter dans un lieu confiné pourrait bientôt être interdit. — A. Gelebart / 20 Minutes

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient d’émettre un avis qui pourrait relancer le débat sur l'e-cigarette. L'instance souhaiterait interdire le vapotage dans les lieux publics, notamment dans les bars et les restaurants. 

La cigarette électronique pourrait « constituer une porte d’entrée dans le tabagisme » et induire « un risque de renormalisation de la consommation de tabac », relève l’instance consultative.

Interdiction « à tous les lieux affectés à un usage collectif »

C’est pourquoi le HSCP préconise non seulement de maintenir les interdictions de vente et de publicité déjà prévues par la loi, mais de les « étendre à tous les lieux affectés à un usage collectif », via des textes d’application à paraître.

Et cela « même si les risques liés au vapotage passif sont nuls ou extrêmement limités pour les tiers » dans des espaces fermés. L’instance va donc plus loin que ce qui était prévu dans le cadre de la loi Santé.

La Fivape (Fédération interprofessionnelle de la vape) a réagi en dénonçant «l'aveuglement coupable» du HCSP et estimé que sa recommandation sur l’interdiction de l’e-cigarette dans les lieux publics, comme pour le tabac, pourrait « malencontreusement laisser penser » que « la vape est assimilable au tabac ».