Le professeur arrêté dans l'Essonne déjà condamné en Angleterre pour agressions sexuelles

FAITS DIVERS Nouveau scandale de pédophilie au sein de l'Education nationale...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Elisa Riberry / 20 Minutes

Le professeur du collège de Villemoisson-sur-Orge dans l’Essonne, mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs, avait déjà été condamné pour des faits similaires en Angleterre en 2006.

Cette condamnation pour « relations sexuelles avec un enfant à partir d’une relation de confiance » et « voyeurisme » avait donné lieu à 15 mois d’emprisonnement et une exclusion de tout travail avec des enfants.

Une situation « inadmissible » pour Najat Vallaud-Belkacem

Après avoir effectué sa peine de prison, il avait néanmoins été autorisé à exercer en France, a indiqué la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem lors d’une conférence de presse. « J’ai pris la décision de diligenter immédiatement une enquête administrative qui devra faire toute la lumière sur les responsabilités de chacun. Je prendrai, bien évidemment, le cas échéant, les sanctions qui s’imposent », a déclaré la ministre qui a qualifié cette situation d'« inadmissible ».

Ce professeur de mathématiques avait été interpellé ce mercredi à son domicile de Saint-Geneviève-des-Bois. Dans son téléphone, une carte mémoire contenant « des tonnes de photos pédopornographiques téléchargées sur Internet », une vidéo montrant « des attouchements sur un gamin d’une dizaine d’années » et un RIB « correspondant au nom du professeur », avaient été retrouvés.