En conflit avec Vincent Bolloré, Pascal Nègre quitte Universal France

MUSIQUE Refusant une nouvelle réorganisation, il a préféré quitter le label de musique qu’il dirigeait depuis 1998…

H. B. avec AFP

— 

Le PDG d'Universal Musique France, Pascal Nègre, pose le 19 janvier 2011 à Tours
Le PDG d'Universal Musique France, Pascal Nègre, pose le 19 janvier 2011 à Tours — ALAIN JOCARD AFP

Le bras de fer aura duré plusieurs mois. Pascal Nègre, l’emblématique patron d’Universal France, a été remercié ce jeudi soir. En désaccord avec une réorganisation imposée par le patron de Vivendi Vincent Bolloré, il quitte ainsi la direction du numéro 1 mondial de la musique.

Il est remplacé par Olivier Nusse, actuellement patron du label Mercury, l’un des fleurons d’Universal France.

Très respecté par les artistes

« Au nom de tous à Universal Music Group, je voudrais remercier Pascal pour l’ensemble du travail qu’il a réalisé et pour son engagement en faveur de notre entreprise tout au long d’une période pendant laquelle l’industrie musicale a connu de profondes transformations. Je lui souhaite tout le meilleur pour le futur », a réagi Lucian Grainge, PDG d’Universal Music Group cité dans le communiqué.

Entré dans le groupe Universal en 1990, Pascal Nègre a dirigé presque tous les labels de l’entreprise, avant de devenir président d’Universal France en 1998. Très respecté par les artistes et ses confrères, il a largement contribué à faire de la major le numéro un mondial de la musique. En France, Universal représente 44 % du marché de la musique. Le groupe emploie 650 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros.