Les immanquables du jour: Une fillette forcée d'avaler 30 poissons rouges, témoignages de déchus, les enfants et l'éducation sexuelle

IMMANQUABLES Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce mercredi 17 février...

Armelle Le Goff

— 

Les poissons rouges seraient victimes de maltraitance dans les fêtes foraines, selon les associations de défense des animaux qui veulent faire en sorte qu'ils n'y soient plus distribués en temps que lots.
Les poissons rouges seraient victimes de maltraitance dans les fêtes foraines, selon les associations de défense des animaux qui veulent faire en sorte qu'ils n'y soient plus distribués en temps que lots. — Atta Kenare AFP

Tiens mais que s’est-il passé aujourd’hui ? Et bien heureusement que 20 Minutes pense à vous et vous envoie les immanquables…

L’article le plus partagé du jour : Une mère force sa fille à avaler 30 poissons rouges

Ce n’est pas la première fois qu’elle était victime d’abus et de brimades. Une jeune japonaise a été contrainte d’avaler près de 30 poissons rouges sous la pression de sa mère et de son compagnon.

Yuko Ogata et son conjoint Takeshi Egami, qui ont été arrêtés mardi au Japon, trouvaient apparemment que la jeune fille ne s’occupait pas bien des poissons, ont rapporté des médias locaux. Ils ont alors décidé de tuer les petits animaux en versant du détergent dans l’aquarium, avant de la contraindre à les manger, un par un. Ce n’est vraiment pas gentil et toute l’histoire est à lire par ici.

L’article le plus lu du jour : Cinq déchus de la nationalité convoqués en préfecture pour rendre leurs papiers d’identité

Devant son café qui refroidit, Fouad triture nerveusement son passeport. Comme un symbole. Las, ce quadragénaire sait bien qu’il va pourtant devoir le rendre aux autorités. Avec quatre autres binationaux, ce Franco-marocain est convoqué, ce mercredi dans une préfecture d’Ile-de-France, pour remettre officiellement les preuves de leur nationalité française dont ils ont été déchus.

>> Eclairage : Que sont devenus les déchus de la nationalité ?

L’article à lire du jour : Parler de sexe aux enfants : « Quand mon fils m’a parlé de fellation, je lui ai dit que cela se faisait entre adultes consentants »

« Ça veut dire quoi faire l’amour ? » Pas évident de savoir trouver les bons mots pour répondre à cette question que tous les enfants se posent un jour ou l’autre. Pour aider les parents à aborder le sujet avec leurs petits, un guide intitulé Osez parler de sexe à vos enfants, paraît ce jeudi en librairie.

A lire aussi : Dix conseils pour parler de sexualité avec son enfant

S’ils ne peuvent les protéger de tout, les parents insistent souvent beaucoup sur la prévention, comme Cécilia : « J’ai abordé la question de la contraception et de la protection sexuelle quand mes filles avaient 13 ans. Je leur ai aussi parlé de l’importance de ne pas se précipiter pour la première fois et de ne pas accepter des choses qu’elles ne voudraient pas faire. Car le plus important dans l’éducation sexuelle, c’est de leur inculquer le respect de leur corps ». Tous les témoignages sont à retrouver par là.