Immobilier: 70 cessions de l'Etat vont permettre la construction de plus de 7.900 logements

IMMOBILIER Parmi ces cessions, l’Etat a vendu 37 terrains soit un total de 17 hectares, pour un potentiel estimé de 2.500 logements…

20 Minutes avec AFP

— 

Ensemble immobilier de l'avenue Victor-Ségoffin à Toulouse
Ensemble immobilier de l'avenue Victor-Ségoffin à Toulouse — Google Street View

C’est au moins l’un des objectifs de François Hollande qui aura été pleinement réalisé. En 2015, 70 cessions de foncier public, avec ou sans décote, ont été réalisées par l’Etat et ses opérateurs. Elles permettront la réalisation de plus de 7.900 logements. Le président avait fixé, en juin 2014, l’objectif de réaliser 60 cessions pour au moins 5.000 logements. C’est donc un pari réussi !

>> A lire aussi : Les députés votent la cession à bas prix, voire gratuite de terrains de l’Etat

45 % de logements sociaux

Sur ces 7.900 logements, 55 % seront des logements privés et 45 % des logements sociaux, précise le deuxième rapport annuel de la Commission nationale de l’aménagement, de l’urbanisme et du foncier (CNAUF), remis ce mercredi par Christian Repentin à la ministre du Logement Emmanuelle Cosse et au secrétaire d’Etat chargé du Budget Christian Eckert.

Parmi ces cessions, l’Etat a vendu 37 terrains soit un total de 17 hectares, pour un potentiel estimé de 2.500 logements, dont 1.350 logements sociaux. SNCF Immobilier a quant à elle cédé 26 terrains, soit 36 hectares, pour plus de 4.000 logements (dont 1.540 sociaux). Enfin, la société de valorisation foncière publique Sovafim a cédé 5 terrains pour 600 logements (250 sociaux).

>> A lire aussi : Pourquoi l’Etat a du mal à vendre ses biens immobiliers

Des opérations bloquées depuis des années

En mobilisant les préfets et en créant un comité de suivi réunissant tous les services ministériels concernés et la SNCF (important propriétaire foncier) pour identifier les difficultés à lever, Thierry Repentin, président de la CNAUF, a débloqué des opérations parfois en suspens depuis des années.

La loi du 18 janvier 2013 permet la cession de foncier public à un prix décoté pour favoriser la construction de logements. La disposition a été étendue au foncier bâti, dans le cadre de la loi de finances 2016.