Pas-de-Calais: Il abandonne sa compagne blessée après un dîner alcoolisé au restaurant

JUSTICE L'homme a été condamné à six mois de prison ferme pour conduite en état d'ivresse...

20 Minutes avec agence

— 

Fresnes-lès-Montauban, près d'Arras (Pas-de-Calais).
Fresnes-lès-Montauban, près d'Arras (Pas-de-Calais). — Capture d'écran / Google Maps

Une drôle de Saint-Valentin. José Bogunia, 48 ans, alcoolique depuis une trentaine d’années, a été condamné à six mois de prison ferme, mardi, par le tribunal correctionnel d’Arras (Pas-de-Calais), pour conduite en état d’ivresse, plus quatre mois révoqués d’un précédent sursis.

Le prévenu avait en effet déjà été condamné cinq fois pour cette même infraction, précise La Voix du Nord, qui rapporte l’information.

Un dîner alcoolisé au Courtepaille

Les faits remontent à la soirée du 13 au 14 février. Après un dîner alcoolisé au restaurant Courtepaille de Fresnes-lès-Montauban avec sa compagne, cette dernière ne tient plus sur le scooter, tombe et se blesse.

Appelés, pompiers et gendarmes interviennent, tandis que son compagnon s’éclipse, avant d’être retrouvé par les gendarmes zigzaguant sur la route. Sur un chemin de campagne, le prévenu tombe alors de son scooter, sur la voiture des forces de l’ordre.

La compagne affiche 6 g d’alcool par litre de sang

Dix heures plus tard, il ne peut toujours pas être entendu, son taux d’alcoolémie indiquant les 0,81mg par litre d’air expiré. Sa compagne affiche quant à elle pas moins de 6g d’alcool par litre de sang à l’hôpital.

« Il a fait preuve de beaucoup d’amour pour sa compagne. Plutôt que de s’intéresser à elle, qui est tombée, il prend son courage et s’en va en la laissant blessée », a ironisé le substitut du procureur lors de l’audience, cité par le quotidien régional.

« Il est malade et a besoin de soins »

« Ce n'est peut-être pas très classe mais il ne l’a pas laissée sans secours », a de son côté souligné son avocate, ajoutant : « Je pense qu’il ne dessoule jamais (…), il est malade et a besoin de soins. »

En plus de la prison, le prévenu a écopé d’une interdiction de conduire tout véhicule à moteur pendant un an.