Crise agricole: Nouvelles démonstrations de force dans toute la France

SOCIAL Mobilisés depuis le début de la semaine, les exploitants agricoles ont poursuivi leurs opérations ce mercredi. Tour d’horizon…

Clémence Apetogbor

— 

Des agriculteurs manifestent devant l'ASP (Agence de services et de paiement) le 16 février 2016 à Montreuil près de Paris
Des agriculteurs manifestent devant l'ASP (Agence de services et de paiement) le 16 février 2016 à Montreuil près de Paris — THOMAS SAMSON AFP

Pour dénoncer des prix de ventes trop bas, les agriculteurs mènent des actions ce mercredi en Bretagne, en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Lundi déjà, ils ont mené plusieurs actions à Vannes, à Caen ou encore dans l’Ain, alors que les ministres européens de l’Agriculture se réunissaient à Bruxelles. Et mardi, des adhérents franciliens de la FNSEA, principalement des céréaliers, ont dirigé une broyeuse à végétaux vers des bâtiments administratifs de FranceAgriMer et de l’Agence de service de paiement (ASP) après avoir bloqué une rue de Vincennes. Et ce mercredi donc, les actions se poursuivent un peu partout en France.

  • Rennes

Après Vannes, les agriculteurs bretons ont décidé de bloquer la rocade de Rennes ce mercredi à partir de 11 heures. La ville devrait être encerclée par près de 1.000 tracteurs jusqu’à 17 heures.

  • Poitiers

A Poitiers, les locaux de la Direction départementale de la Vienne ont été occupés dans la nuit de mardi à mercredi par une quarantaine d’agriculteurs, indique France Bleu Poitou. La radio rapporte également sur son compte Twitter que l’accès au supermarché Auchan est bloqué par des agriculteurs ce mercredi matin.

 

Mardi, plusieurs actions avaient été menées dans la ville. Quelque 200 agriculteurs se sont rendus devant l’agence Pôle emploi Saint Benoit puis à la Direction Départementale des Territoires. La circulation a été perturbée devant plusieurs grandes surfaces avant que tout rentre dans l’ordre aux alentours de 19 heures.

 

>> A lire aussi : Que peut (et veut) faire l’Europe pour résoudre la crise agricole ?

  • Toulouse

Les automobilistes toulousains ont été avertis par la préfecture de Haute-Garonne qu’ils faisaient face à un « risque de mouvement des agriculteurs dans le sud de l’agglomération » ce mercredi.

 

« Un blocage des ronds-points d’accès du centre commercial Leclerc à Roques-sur-Garonne par des engins agricoles est envisagé, à compter de 8h », a précisé la préfecture.

De son côté, la FDSEA de Haute-Garonne avait également annoncé le blocage du centre commercial ce mercredi matin.