Les drones, réelle menace pour l'aviation civile ?

HIGH-TECH Les éventuels accidents entre des drones et des avions de ligne pourraient avoir des conséquences graves...

20 Minutes avec AFP

— 

Un drone vole au-dessus de Saint-Cloud, près de Paris, le 27 février 2015.
Un drone vole au-dessus de Saint-Cloud, près de Paris, le 27 février 2015. — Dominique FAGET AFP

Les drones civils sont une « menace réelle et croissante » pour la sécurité des avions de ligne, a estimé lundi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

« Je suis aussi enthousiaste que vous à l’idée d’avoir une pizza livrée par un drone », a déclaré le directeur général de l’Iata Tony Tyler lors d’une conférence à Singapour, à la veille du salon de l’aéronautique dans la ville-Etat d’Asie du Sud-Est.

Toutefois, l’utilisation croissante de drones militaires, commerciaux et pour le divertissement pourrait entraîner des collisions entre ces appareils sans pilote et des avions de ligne, avec des conséquences catastrophiques.

Des interférences avec les systèmes de contrôle aérien

« C’est un réel problème. Nous recevons beaucoup d’informations de pilotes faisant état de drones à des endroits inattendus, en particulier à basse altitude autour d’aéroports. Il est indéniable que cela pose un problème réel et croissant pour la sécurité des avions civils », a déclaré Tony Tyler.

Les autorités de régulation du trafic aérien veulent aussi s’assurer que les fréquences radio utilisées pour contrôler les drones n’interfèrent pas avec les systèmes de contrôle aérien, a souligné Rob Eagles, expert en drones à l’Iata.

Quelque 921 incidents enregistrés

Le Centre d’étude des drones à l’université américaine de Bard a indiqué avoir enregistré 921 incidents impliquant des drones et des avions dans l’espace aérien américain, de décembre 2013 à septembre 2015.

Trente-six de ces incidents étaient considérés comme « proche d’une collision », selon un rapport de l’université. Et dans 28 d’entre eux, les pilotes d’avions de ligne ont dû manoeuvrer pour éviter une collision avec un drone.

Des réglementations incohérentes

Seuls 63 des 191 pays membres de l’Organisation civile de l’aviation internationale (OACI) ont adopté pour le moment des réglementations sur les drones, a observé M. Eagle. Neuf pays ont des réglementations en cours d’élaboration, tandis que cinq Etats ont interdit l’utilisation de drones.

« Mais il n’y a pas de cohérence entre ces réglementations », a déploré M. Eagles en proposant l’aide de l’Iata pour les harmoniser. « C’est une urgence compte tenu du développement rapide de cette industrie », a-t-il dit.