VIDEO. Affaire Cahuzac: L'arrivée musclée du prévenu au Palais de justice de Paris

JUSTICE Au premier jour de son procès pour fraude fiscale, Jérôme Cahuzac a violemment repoussé des journalistes d’une main dans le visage…

C.P.

— 

L'ancien ministre Jérôme Cahuzac à son arrivée au Palais de justice de Paris au premier jour de son procès pour fraude fiscale le 8 février 2016.
L'ancien ministre Jérôme Cahuzac à son arrivée au Palais de justice de Paris au premier jour de son procès pour fraude fiscale le 8 février 2016. — Thibault Camus/AP/SIPA

Il était très attendu, et ça ne lui a visiblement pas plu. Ce lundi en début d’après-midi, Jérôme Cahuzac a violemment repoussé des journalistes à son arrivée au Palais de justice de Paris où s’ouvrait son procès pour fraude fiscale.

L’ancien ministre du Budget, qui comparaît pour avoir détenu un compte crédité de plus de 600 000 euros à l’étranger, n’a pas apprécié d’être accueilli par une foule de photographes et de cameramen.

>> A lire aussi : Jérôme Cahuzac et son ex-femme devant la justice pour « fraude fiscale »

En costume sombre impeccable, le visage imperturbable, le ministre déchu, connu pour être un amateur de boxe, a repoussé de sa main le visage de deux journalistes sans faire aucun commentaire. Une certaine idée de la « République exemplaire », sans doute.

Interrogé par Polka Magazine, le photographe du Parisien Olivier Lejeune [l’homme à l’écharpe blanche et orange] refuse toutefois la polémique : « J’ai pris sa main dans le visage, mais ça n’a pas été une épreuve. Je n’ai rien senti et je n’y ai pas fait très attention sur le moment. Je tiens à le dire : il ne me donne pas de baffe, comme tout le monde a déjà l’air de le penser. Je ne veux pas entrer dans ce jeu-là. Pas de scandale. Cahuzac voulait avancer. Je comprends. Un point c’est tout », explique-t-il.