RSA contre bénévolat: «Impossible» à mettre en place pour Marisol Touraine

SOCIAL Le Conseil départemental du Haut-Rhin a adopté vendredi 5 février une proposition qui conditionne le versement du RSA à sept heures hebdomadaires de bénévolat...

20 Minutes avec AFP

— 

La ministre de la Santé Marisol Touraine à sa sortie du conseil des Ministres à l'Elysée, le 3 février 2016
La ministre de la Santé Marisol Touraine à sa sortie du conseil des Ministres à l'Elysée, le 3 février 2016 — STEPHANE DE SAKUTIN AFP

Le bras de fer est engagé entre le gouvernement et le département du Haut-Rhin. Depuis le vote, vendredi par le conseil départemental, du conditionnement du versement du RSA, le débat anime une partie de la classe politique. Après les divers soutiens venus de la droite, Laurent Wauquiez en tête, l’initiative a été commentée par la ministre des Affaires sociales, elle-même, Marisol Touraine.

Elle a déclaré ce lundi qu’il n’était « pas possible de conditionner le versement du RSA à l’exercice du bénévolat », comme l’a décidé vendredi le département du Haut-Rhin. « Si le département du Haut-Rhin pense être capable de trouver sept heures de bénévolat par semaine pour les 20.000 personnes bénéficiaires, peut-être peut-il leur trouver une activité rémunérée », a aussi ironisé Marisol Touraine.

A lire aussi >> Guillaume Allègre : « Il faut réformer le RSA »

Les droits et devoirs liés au Revenu de solidarité active sont définis « nationalement » et « il n’est pas possible de conditionner le versement du RSA à l’exercice du bénévolat ou de telle activité », a dit la ministre en déplacement à La Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Elle a ajouté que le gouvernement allait « regarder précisément » la délibération de l’Assemblée départementale du Haut-Rhin.