Carte scolaire: Les villes qui vont expérimenter le dispositif en faveur de la mixité sociale

EDUCATION Entre 60 et 70 collèges au total devraient participer à cette initiative à la rentrée 2016...

Delphine Bancaud
— 
La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem en déplacement au collège Paul-Eluard à Beuvrages (Nord), le 18 janvier 2016
La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem en déplacement au collège Paul-Eluard à Beuvrages (Nord), le 18 janvier 2016 — FRANCOIS_LO_PRESTI AFP

Une partie du suspens est levé. France Info a révélé ce mercredi une partie des villes où sera expérimenté le dispositif pour favoriser la diversité sociale dans les collèges annoncé par Najat Vallaud-Belkacem en novembre.

Expérimentation dans 20 départements

Cette expérimentation sera finalement lancée dans 20 départements* qui se sont déclarés volontaires (10 de droite et 10 de gauche) : 7 à partir la rentrée 2016, 10 à partir de la rentrée 2017 et 3 au mieux en 2017. Mais tous les collèges de ces départements ne prendront pas part à l’expérimentation : entre 60 et 70 collèges au total devraient être concernés sur plus de 7.000.

France Info indique par exemple que l’expérimentation sera lancée à Strasbourg, Montpellier, Nancy, Nîmes, Roanne, La Rochelle, Limoges, Châlons-en-Champagne, Montbéliard, Joué-les-Tours…

Mixité sociale : des collèges de 20 départements testent de nouvelles règles d’affectationhttps ://t.co/gFYIH6s22G pic.twitter.com/McUlCLL3FJ
— France Info (@franceinfo) February 3, 2016

A chaque territoire sa solution

Chaque département participant à l’expérimentation déterminera ses propres solutions pour améliorer la mixité scolaire, selon la composition sociale de son territoire. Dans les villes mixtes socialement, où chaque élève est actuellement affecté dans le collège en fonction de son adresse, une des possibilités est de répartir les élèves au sein d’un secteur élargi, comprenant plusieurs collèges, soit en fonction de critères sociaux, soit en fonction de l’offre de formations des collèges (langues proposées à l’étude, présence de classes à horaires aménagés…).

>> A lire aussi : Carte scolaire : Ce qui va changer dans les collèges dès 2016

Pour les villes les moins mixtes socialement, il est possible de répartir les élèves dans les collèges étant sur la même ligne de transport. Des élèves habitant en zone urbaine sensible pourraient ainsi aller étudier dans une commune périphérique pavillonnaire et vice-versa. De quoi permettre à chaque territoire de trouver une solution qui lui ressemble.



Renforcer la mixité sociale dans les collèges… par EducationFranceb

*Doubs, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Seine-Saint-Denis, Haute-Savoie, Loire, Hérault, Meurthe-et-Moselle, Maine-et-Loire, Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Paris, Charente-Maritime, Ille-et-Vilaine, Bas-Rhin, Tarn, Haute-Garonne, Loire-Atlantique et Vienne et Haute-Vienne.