Alerte à la bombe: «Evacuation Squad», le mystérieux groupe qui revendique les canulars dans les lycées

CANULAR « Nous trouvons ça drôle », se justifie simplement « Evacuation squad » dans ses messages de revendication…

Fabrice Pouliquen
Un mystérieux groupe revendique les alertes à la bombe de ces derniers jours dans les lycées.
Un mystérieux groupe revendique les alertes à la bombe de ces derniers jours dans les lycées. — Jean-Philippe Ksiazek afp.com

A Paris et à Lyon, plusieurs lycées ont été contraints d’évacuer ou de confiner leurs élèves ces derniers jours après des alertes à la bombe reçues par téléphone. Un phénomène observé aussi au Royaume-Uni, en Australie, aux Etats-Unis ou encore au Japon, indique BFM TV sur son site Internet.

Pour l’instant, il s’agissait à chaque fois de canulars provenant de numéros par Internet localisés à l’étranger. Une redirection des appels n’est toutefois pas à exclure.

Ces alertes à la bombe pourraient porter la signature d’« Evacuation squad » (« brigade d’évacuation »). Le mystérieux groupe a revendiqué plusieurs centaines de ces appels mensongers. Sur son compte Twitter, aujourd’hui suspendu, Evacuation Squad invitait à multiplier les canulars, rapporte BFM TV « Vous voulez sauter les cours aujourd’hui ? Distraire la police d’un crime que vous allez commettre ? Envoyez-nous un email », était-il posté dans un message.

En faire un business ?

Le compte Twitter, dont la photo de profil est celle de Vladimir Poutine, explique que l'« Evacuation Squad » est composée de six personnes vivant partout dans le monde. « On lance ces menaces parce que nous trouvons ça drôle », a raconté un certain Viktor Olyavitch, « porte-parole » d’Evacuation squad, au site Internet Mashable.

Evacuation squad parle même d’en faire un business. Dans un message sur Internet, le groupe propose de passer des appels d’alerte à des écoles, des entreprises ou encore lors d’événements sportifs importants, pour l’équivalent de 5 à 50 dollars en Bitcoin.