Les immanquables du jour: La polémique Delormeau, accident aux 2 Alpes et les Bretons de l'exécutif

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce mardi 2 février...

Armelle Le Goff

— 

Illustration d'un paysage de montagne.
Illustration d'un paysage de montagne. — Philippe Desmazes AFP

C’est l’heure des immanquables… Le temps fort de votre journée, n’est-ce pas ?

L’article le plus lu du jour : « TPMP ne normalise pas l’humiliation, c’est un spectacle »

« Il faut [que ceux qui critiquent Touche pas à mon poste] sortent un peu, qu’ils aillent voir des gens, qu’ils échangent un peu, qu’ils arrêtent de rester entre eux ! », s’est agacé Cyril Hanouna lundi soir sur D8.

 

Une réponse à la chronique de Bruno Donnet sur France Inter qui, le matin même, estimait que ce que subissait Matthieu Delormeau était « immonde ». Le journaliste médias, déplorait également que, par ses séquences « humiliantes », Touche pas à mon poste « normalise un comportement qui ne l’est pas ». 20 Minutes a demandé à Stéphane Clerget, psychiatre et pédopsychiatre auteur de Comment te faire respecter (éd. Limonade), quelle pouvait être l’influence du talk-show sur les plus jeunes téléspectateurs. Pour lui, « ce ne sont pas des scènes d’humiliation de la vie réelle. Les jeunes savent faire la part des choses ».

>> A voir aussi : Qui est Mathieu Delormeau, le chroniqueur « maltraité » de « Touche pas à mon poste » ?

L’article le plus partagé du jour : Un saisonnier se tue en dévalant une piste de la station les 2 Alpes sur un matelas

Le jeu a tourné au drame. Un jeune saisonnier de 18 ans s’est bêtement tué dans la nuit de lundi à mardi en dévalant à vive allure sur un matelas une piste de la station des 2 Alpes, en Isère.

Accompagné de quatre autres personnes, le garçon a détaché de matelas de protection, destiné à protéger les skieurs des arbres. Ils s’en sont servis de luge de fortune et ont fini leur course dans un arbre. Le bilan est d’un mort et deux blessées graves, deux jeunes femmes de 21 et 24 ans qui ont été transportées par hélicoptère au CHU de Grenoble.

L’article à lire du jour : Avec Jean-Jacques Urvoas, la Bretagne s’ancre au Gouvernement

Nommé la semaine dernière au ministère de la Justice en remplacement de Christiane Taubira, le Finistérien Jean-Jacques Urvoas vient garnir les rangs des ministres bretons membres du Gouvernement. Depuis l’arrivée de François Hollande à la présidence, Jean-Yves Le Drian et Marylise Lebranchu y avaient pris leurs quartiers. Natif de la région, Benoît Hamon y a également siégé, avant d’être remercié. Une nouveauté pour la région, qui avait presque déserté le conseil des ministres quand la droite était au pouvoir. François Hollande tient-il à remercier la Bretagne d’avoir voté en sa faveur ? Le politologue rennais Romain Pasquier n’exclut pas d’autres ambitions comme celles de la députée-maire de Rennes Nathalie Appéré.