Epidémie de grippe: La Bretagne est la première région touchée

SANTE La grippe débarque en France…

R.L.

— 

Une personne se fait vacciner contre la grippe à Paris
Une personne se fait vacciner contre la grippe à Paris — Francois Guillot AFP

La grippe, en retard de trois semaines, fait une entrée fracassante dans plusieurs régions de France. Dont la Bretagne qui est la première touchée, selon l’Institut de veille sanitaire et l’agence régionale de santé.

La vaccination : Meilleur moyen de prévention

Selon l’analyse de la cellule d’intervention de l’InVS en région (Cire Ouest), l’épidémie grippale a débuté en Bretagne avec - entre le 18 et le 24 janvier - une estimation du taux d’incidence des consultations pour syndromes grippaux de 200 pour 100 000 et 51 passages aux urgences.

L’institut de veille sanitaire (InVS) rappelait il y a une semaine que la vaccination était et est encore conseillée pour les personnes à risque, comme les plus de 65 ans et les malades chroniques, rapporte BFM TV. « Il est important pour les personnes à risque de se faire vacciner : l’épidémie n’a pas débuté et il est donc encore temps », souligne l’InVS.

Des mesures d’hygiène simples (limitation des contacts, se laver les mains régulièrement, se couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou éternue, utiliser des mouchoirs en papier à usage unique) contribuent à limiter la transmission de cette maladie qui se propage très rapidement de personne à personne. Cependant, la vaccination reste le meilleur moyen de prévention pour se protéger contre la grippe, en limiter les complications et le risque d’hospitalisation, note l’ARS dans son communiqué.