Un macaron «S» pour signaler les seniors qui conduisent encore

SECURITE ROUTIERE Le « signal senior » a été créé par une association d’Île-de-France qui espère le voir se généraliser et ainsi sauver des vies…

20 Minutes avec agence

— 

Le « signal senior » a été créé par l'association MG (Île-de-France) qui espère le voir se généraliser et ainsi sauver la vie de conducteurs seniors.
Le « signal senior » a été créé par l'association MG (Île-de-France) qui espère le voir se généraliser et ainsi sauver la vie de conducteurs seniors. — signalsenior.com

Comme il existe le « A » pour les apprentis conducteurs, un macaron « S » pourrait bientôt signaler les véhicules conduits par des seniors.

Un « signal senior » vendu 4 euros

Partant du constat qu’un conducteur de plus de 75 ans a deux fois plus de risques d’être tué que les autres (chiffre Prévention routière), l’association Signal senior a, en effet, créé un disque blanc flanqué d’un grand « s » rouge à installer à l’arrière des voitures.

Un « signal senior » vendu 4 euros que l’association, basée à Auteuil (Yvelines), espère voir rapidement se généraliser et sauver des vies.


« On ne les embête plus quand ils sont au volant »

« Par le biais de l’autocollant, nous voulons protéger ces personnes âgées qui conduisent encore […]. Toutes les personnes qui nous ont fait confiance sont satisfaites parce qu’ils ne sont plus klaxonnés quand ils roulent, on ne les embête plus quand ils sont au volant, on les respecte beaucoup plus », explique à BFMTV le président de l'association Gilles Renard.

 

>> A lire : « Les personnes âgées ne sont pas surimpliquées dans les accidents de la route »

 

L’idée est donc bien d’alerter tout automobiliste que le conducteur se trouvant devant lui est une personne âgée. Mais aussi de rassurer tout senior plus fébrile au volant et vulnérable, et dont les réflexes diminuent avec l’âge. A noter que, ces plus de 70 ans qui représentent en France 16 % des automobilistes, ne sont mis en cause que dans 9 % des accidents.