Bac: Comment réussir ses voeux d'orientation sur APB?

EDUCATION Cette année, le candidat peut aller jusqu’à 24 vœux, dont 12 par famille de formation…

Delphine Bancaud

— 

Lyceen en classe de terminale cherchant des informations sur les filières post-bac.
Lyceen en classe de terminale cherchant des informations sur les filières post-bac. — DURAND FLORENCE/SIPA

C’est souvent un pensum pour les lycéens et leurs parents. Mais cette année encore les élèves de terminale ne dérogeront pas à cette obligation : exprimer leurs vœux d’orientation que le portail APB (www.admission-postbac.fr). La procédure est accessible dès ce mercredi. 20 minutes vous délivre quelques conseils pour vous faciliter la tâche.

Prendre le temps de la réflexion

Certains élèves font leurs vœux d’orientation à la va vite, sans avoir analys réellement le contenu de la formation qu’il vise et ses débouchés. Or, vous avez jusqu’au 20 mars 18h pour les exprimer sur APB. Avant de vous jeter sur votre clavier, n’hésitez pas à vous rendre aux journées portes ouvertes des établissements que vous visez. Lors de celles-ci, vous pouvez rencontrer les enseignants et les étudiants de la formation, discuter de son organisation, des attentes de l’équipe pédagogique, des métiers auxquels elle conduit. Prenez aussi le temps de lire les informations sur les 12.000 formations disponibles sur APB (taux de réussite aux examens, débouchés…). Dès cette année, votre professeur principal pourra consulter vos vœux sur APB. L’occasion de discuter avec lui de la pertinence de vos choix.

>> A lire aussi : L’orientation reste un casse-tête pour les lycéens

Si vous êtes en terminale S, ES ou L et que vous visez une filière sélective (BTS, DUT, classe prépa…), sachez que vous ne pouvez pas demander que des inscriptions dans cette filière. Vous devrez impérativement indiquer dans vos vœux une licence dites « libre », c’est-à-dire non sélective, à condition qu’elle ne soit pas à capacité limitée. Pour le savoir, il vous suffit de choisir une licence signalée par une pastille verte sur le site APB.

Bien respecter chaque étape

Après avoir rempli votre dossier d’inscription et émis vos vœux d’orientation avant le 20 mars, vous devrez les confirmer avant le 2 avril minuit. C’est lors de cette étape que vous devrez constitution vos dossiers de candidatures et les envoyer. Vous devrez d’ailleurs vérifier que les dossiers papier ont été bien reçus dans les établissements où vous postulez, en consultant la rubrique « candidatures » du site entre les 3 et 6 mai.

Sachez que vous aurez jusqu’au 31 mai minuit pour classer définitivement vos vœux. Enfin, entre le 8 juin et le 19 juillet, vous pourrez consulter le site pour savoir où vous avez été admis et donner ou non votre accord par un « oui définitif ». Si vous espérez avoir une formation mieux placée dans la liste des vœux, vous devez répondre « oui mais ». Attention à mesurer les conséquences d’un refus : si vous répondez « non mais », vous maintenez certes vos demandes pour les vœux mieux placés dans la liste, mais avec le risque de ne pas avoir une autre proposition aux phases suivantes. En cas de difficulté dans votre inscription sur APB, vous pouvez envoyer un mail aux gestionnaires de la plateforme, qui répondent en 48 heures.

Etre stratège dans l’ordre de vos voeux

Classez vos demandes d’inscription selon vos préférences, même si vous doutez d’être admis dans la filière que vous mettez en premier. Car si votre vœu numéro 1 est accepté par l’établissement choisi, tous les vœux de rang inférieur s’annulent automatiquement. Mais attention à ne pas vous limiter à quelques vœux, qui pourraient ne pas être satisfaits. Vous avez le droit d’aller jusqu’à 24 vœux, dont 12 par famille de formation (vous pouvez par exemple demander 12 fois un BTS.

Si vous visez une inscription en droit, première année de médecine (Paces), psychologie ou sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), sachez que les choses ont changé cette année. Vous devrez faire une seule candidature par académie ou par région, en classant par ordre de préférence les universités que vous visez. Exemple : si vous postulez en droit en Ile-de-France vous pouvez postuler dans 12 facs qui proposent cette filière, mais cela ne comptera que pour un vœu. Vous aurez de bonnes chances d’être accepté en droit, mais vous serez peut-être affecté dans une fac qui ne vous attire pas.

Tenter une deuxième chance en cas de réponse négative

Si vous n’avez pas reçu de réponse positive à vos vœux d’orientation, vous pouvez retenter le coup dans le cadre de la procédure complémentaire, qui vise à mettre en relation les postulants avec les établissements encore dotés de places vacantes. Celle-ci se déroule du 24 juin au 9 septembre. A partir d’avril, l’Unef met aussi en place une permanence téléphonique et des assistances par mail, pour les bacheliers qui se retrouvent sans affectation à l’issue de la procédure admission post-bac (APB), dans le cadre de la campagne #SOSinscription. Une aide très utile pour les plus déboussolés.