Pamela Anderson à l'Assemblée: Les producteurs de foie gras sont «choqués»

AGRICULTURE L’actrice américaine Pamela Anderson soutiendra ce mardi à l’Assemblée nationale l’interdiction du gavage des canards et des oies pour produire du foie gras…

L.C. avec AFP

— 

Pamela Anderson à Los Angeles en octobre 2015.
Pamela Anderson à Los Angeles en octobre 2015. — GP2/WENN/SIPA

Gavés par la venue très médiatisée de Pamela Anderson à l’Assemblée nationale ce mardi, les producteurs de foie gras jugent cette intervention « indécente ». L’ancienne vedette d’Alerte à Malibu doit jouer les guest stars pour soutenir la proposition de loi de la députée EELV Laurence Abeille visant à interdire « le gavage des palmipèdes pour la production de foie gras ».

 

Une conférence de presse est prévue à l’Assemblée à partir de 18 h. La venue de la bimbo de 48 ans, qui milite depuis plusieurs années pour la cause animale, a attiré une foule inhabituelle de journalistes, comme a pu le constater sur place un reporter de 20 Minutes.

 

Une initiative « indécente »

Mais cette initiative n’est pas du goût des producteurs de foie gras français. Dans un communiqué du Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog) qui les représente, ils se disent « choqués » par cette conférence et dénoncent une initiative « indécente » au moment « où la survie de leur filière et de leurs exploitations est en péril ».

L’épizootie de grippe aviaire a entraîné le gel de la production et le non-renouvellement temporaire des canards gras et oies dans les élevages du Sud-Ouest pour plusieurs mois. Les élevages ont commencé à être vidés lundi dans 18 départements au total. Cette mesure « radicale », précisent-ils, devrait coûter à la filière entre 300 et 350 millions d’euros.

Commentaires sexistes

Ils ne sont pas les seuls à désapprouver l’intervention de Pamela Anderson dans ce débat. « Ça me gave et ça me gonfle. C’est de la politique spectacle », a réagi l’un des porte-parole du groupe PS, Hugues Fourage. « C’est le degré zéro de la politique », a renchéri le chef de file des députés LR Christian Jacob.

Dans un communiqué, le mouvement CPNT (Chasse, pêche, nature et traditions) va jusqu’à écrire que Laurence Abeille « préfère les dindes gonflées au silicone aux bonnes oies gavées au maïs des Landes, du Périgord… » Laurence Abeille a dénoncé ces « propos particulièrement choquants, sexistes, machistes, misogynes ». Pamela Anderson « a un engagement fort », a estimé la députée du Val-de-Marne, pour qui « on peut continuer à très bien manger sans infliger de souffrance aux animaux ».