Attentats de Paris: Un djihadiste français lié à Abaaoud annoncé mort en Syrie

TERRORISME Abdelhamid Abaaoud était considéré comme l'instigateur des attentats du 13 novembre...

H.S. avec AFP

— 

Le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats du 13 novembre à Paris
Le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats du 13 novembre à Paris — AP/SIPA

C’est le Pentagone qui révèle l’information. Selon le colonel américain Steve Warren, porte-parole de la coalition anti-EI, le Français Charaffe al Mouadan, un combattant du groupe Etat islamique « lié directement » au jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, instigateur présumé des attentats de Paris, a été tué en Syrie. L'homme originaire de Drancy (Seine-Saint-Denis), âgé de 27 ans, se ferait également appeler « Abu Souleymane » ou « Aba Souleymane ».

>> Attentats à Paris : Ce que révèle le rapport d’enquête

Al Mouadan « préparait activement d’autres attaques », a dit le colonel. Il était un ami de l’un des kamikazes du Bataclan Samy Amimour, et était allé en Syrie en août 2013, alors qu’il avait été mis en examen en France mais laissé libre sous contrôle judiciaire. Sa complicité dans les attentats de novembre était sérieusement étudiée par les enquêteurs, plusieurs témoins de l'attaque du Bataclan évoquant une conversation entre les terroristes faisant état d'un certain « Souleymane ». Les attentats du 13 novembre ont coûté la vie à 130 personnes.