VIDEO. A Pantin, une mère de famille va porter plainte pour violences policières

ETAT D'URGENCE Zahra Kraiker a obtenu dix jours d'ITT après avoir été blessée par des policiers samedi...

H.S.
— 
Capture d'écran d'une vidéo réalisée samedi lors de l'interpellation des fils de Zahra Kraiker à Pantin.
Capture d'écran d'une vidéo réalisée samedi lors de l'interpellation des fils de Zahra Kraiker à Pantin. — DR

Sur les images légèrement pixelisées, on aperçoit à gauche de l’écran, Zahra Kraiker, entourée de plusieurs policiers en uniforme. La séquence, filmée par une voisine, dure quelques secondes mais donne un aperçu de la violence de l’interpellation.

L’habitante d’un quartier de Pantin (Seine-Saint-Denis) s’est interposée lors du contrôle d’identité, samedi après-midi, de deux de ses fils âgés de 15 et 18 ans. Elle est alors isolée par plusieurs policiers et molestée. Prise en charge à l’hôpital Jean Verdier à Bondy, Zahra Kraiker écope de dix jours d’incapacité temporaire partielle de travail (ITT).

Interviewée le lendemain de l’interpellation de ses fils sur France 3, la mère de famille justifie son implication : « je sépare mon fils parce qu’ils sont en train de le massacrer (…) j’ai porté secours à mon enfant ! ».

Le père des deux garçons, Abdelaziz Kraiker confie lui aussi son écœurement : « je suis biologiste de formation, j’éduque mes enfants dans le respect de la loi de la République. Je n’arrêtais pas de leur dire "La République est là pour nous protéger tous" mais en fait, la réalité n’est pas là ». La mère de famille a fait savoir qu’elle comptait porter plainte pour violences policières. Les autorités quant à elle, assurent qu’il y a eu outrage de la part des deux enfants Kraiker.