Haute-Savoie: Un militaire se tue lors d'un saut en wingsuit

FAITS DIVERS L'accident est survenu aux alentours de 16H00, peu après que la victime se fut élancée du sommet du Brévent...

20 Minutes avec AFP

— 

Saut en wingsuit, ici des hauteurs de Chamonix. Illustration.
Saut en wingsuit, ici des hauteurs de Chamonix. Illustration. — P. Desmaze - AFP

Un militaire de 39 ans s'est tué samedi après-midi lors d'un saut en «wingsuit», sport extrême consistant à se lancer dans le vide équipé d'une combinaison en forme d'aile, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

L'accident est survenu aux alentours de 16H00, peu après que la victime se fut élancée du sommet du Brévent, un site réputé pour cette pratique culminant à 2.525 mètres d'altitude au-dessus de Chamonix (Haute-Savoie).

«Il a vraisemblablement heurté une paroi»

«Lorsque son compagnon de vol est arrivé au sol, il s'est rendu compte que quelque chose s'était passé. Il a vraisemblablement heurté une paroi», ont expliqué les secouristes qui n'ont pu que constater le décès de ce militaire rattaché à l'École militaire de haute montagne de Chamonix.

Son corps a été retrouvé à 2.100 mètres d'altitude, sur le lieu-dit des Ruines du Plan Lachat, au pied du sommet du Brévent. L'ami qui l'accompagnait est indemne. Une enquête a été confiée au Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix.