Fausse alerte à la bombe dans un vol Air France: La garde à vue de l'ex-policier levée

ENQUETE Un policier à la retraite est soupçonné d'avoir placé dans les toilettes d'un avion un objet suspect, dont la découverte a provoqué l'atterrissage en urgence de l'appareil au Kenya...

B.D. avec AFP
— 
L'appareil d'Air France qui a atterri en urgence à l'aéroport international Moi, de Mombasa, au Kenya, le 20 décembre 2015.
L'appareil d'Air France qui a atterri en urgence à l'aéroport international Moi, de Mombasa, au Kenya, le 20 décembre 2015. — Edwin Kana/AP/SIPA

Il a été relâché. La garde à vue du policier à la retraite soupçonné d'avoir placé dans les toilettes d'un avion d'Air France un objet suspect, dont la découverte a provoqué l'atterrissage en urgence de l'appareil au Kenya, a été levée, a annoncé le parquet de Bobigny ce lundi soir.

>> A lire aussi: Que sait-on de la fausse laerte à la bombe sur le vol AF463?

«L'état actuel des investigations ne justifie plus le maintien de la garde à vue», a précisé le parquet de Bobigny, qui «poursuit son enquête».

Le vol AF463, avec 459 personnes à bord et 14 membres d'équipage, en provenance de l'île Maurice et à destination de Paris, avait fait un atterrissage d'urgence dans la nuit de samedi à dimanche à Mombasa, au Kenya, après la découverte d'un colis suspect à bord.