La SNCF va se doter de détecteurs d'explosifs

TRANSPORTS La compagnie ferroviaire, qui fait face chaque mois à «300 alertes au colis suspect dans les gares», renforce ses mesures sécuritaires...

20 Minutes avec agences

— 

Billet SNCF. (Illustration)
Billet SNCF. (Illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

La SNCF renforce ses mesures sécuritaires face aux attentats et aux colis suspects. Guillaume Pepy, le président de la compagnie de transports ferroviaires, a annoncé dimanche que la compagnie ferroviaire allait acquérir « plusieurs centaines » de détecteurs d’explosifs.

>> A lire aussi : « Dissuasifs » ou « inefficaces », les portiques de sécurité à la gare du Nord font débat

Faisant face chaque mois à « 300 alertes au colis suspect dans les gares », a précisé le PDG au micro de RTL, la SNCF tient à renforcer son dispositif de sécurité. Le choix s’est porté sur le détecteur d’explosifs « Itemiser » indique l’agence Reuters. « On va en acheter plusieurs centaines cette année. Cette machine est en cours d’homologation », a souligné Guillaume Pepy.

>> A lire aussi : La SNCF teste plusieurs dispositifs de détection des comportements suspects

En plus des portiques et caissons scanners

Un dispositif qui s’ajoutera aux portiques de sécurité, ainsi qu’aux caissons scanners pour les bagages d’un montant de 5,5 millions d’euros, inaugurés ce week-end par la compagnie ferroviaire sur les quais du Thalys à Paris et Lille.

Pour la sécurité de ses passagers, la SNCF est équipée de 31 000 caméras dans ses trains et gares. Près de 3 500 cheminots chargés de la surveillance peuvent maintenant patrouiller en civil et armés dans les trains.

La SCNF dépense chaque année « à peu près 500 millions d’euros pour la sûreté » de ses passagers, a indiqué Guillaume Pepy, qui estime que les attentats pourraient coûter « 200 à 300 millions d’euros » à la société qu’il dirige depuis 2008.