Déraillement de Brétigny: 222 personnes auraient déclaré un préjudice

INDEMNISATION Tous les blessés auraient au moins reçu un premier versement, indique « Le Parisien »…

L.Be.

— 

Wagons enchevétrés après le déraillement du Paris-Limoges, le 14 juillet 2013 en gare de Brétigny-sur-Orge
Wagons enchevétrés après le déraillement du Paris-Limoges, le 14 juillet 2013 en gare de Brétigny-sur-Orge — AFP

Où en sont les indemnisations des victimes ? Tous les blessés auraient au moins reçu un premier versement. L’accident de Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013, avait fait sept morts et des dizaines de blessés, à cause d’une éclisse à quatre boulons, qui avait fini par ne plus tenir que par l’un d’eux et avait pivoté, provoquant le déraillement du train. L’accident a fait sept morts et des dizaines de blessés.

>> A lire aussi: Une nouvelle piste impliquant un pont évoquée

116 victimes indemnisées

Alors que l’enquête judiciaire est encore en cours, Le Parisien révèle que 222 ont déclaré un préjudice corporel, d’ordre physique ou psychologique. Le chiffre a augmenté récemment, indique le coordonateur national Philippe Cèbe, du fait du stress post-traumatique qui peut révéler ses symptômes plusieurs mois (voire années) après les faits.

Dans le détail, 94 personnes ont été reçues par un psychiatre et plus de 400 personnes ont été concernées par l’accident. Sur les 222 personnes qui ont déclaré un préjudice corporel, 191 ne verront plus leur état empirer. Elles sont considérées comme « consolides », indique Le Parisien. Par ailleurs, 116 victimes ont été indemnisées. Les victimes touchées psychologiquement auraient perçu entre 10.000 et 50.000 euros et celles touchées physiquement auraient reçu plus de 40.000 euros. Les sommes auraient été directement versées par la SNCF.