Terrorisme: Le jeune Tchétchène arrêté à Tours a été mis en examen

JUSTICE Un ressortissant tchétchène de 27 ans qui s'est radicalisé a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire ce vendredi...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de voiture de police.
Illustration de voiture de police. — Franck Lodi / Sipa

Il avait été assigné à résidence à Tours (Indre-et-Loire) après les attentats djihadistes du 13 novembre à Paris. Un ressortissant tchétchène de 27 ans a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire ce vendredi.

Connu des services de renseignement, cet homme est arrivé en France à l’adolescence avec sa famille, était sous surveillance notamment depuis un voyage en Syrie en 2013. Selon RTL, il s'appellerait Issa Khassiev.

Allégeance à Daesh

Au cours d’une perquisition administrative à son domicile, rendue possible par l’état d’urgence, les policiers avaient retrouvé une vidéo où il fait allégeance à l’organisation de l’Etat islamique (EI), et une autre où il menace des policiers, a expliqué une source proche de l’enquête à l’AFP.

L’homme, radicalisé, a été arrêté mardi chez lui à Tours. Lors de sa garde à vue, il n’a pas contesté avoir mis en ligne ses vidéos, mais il a assuré qu’il n’avait aucune intention de passer à l’acte, a ajouté cette source.

Cette procédure est l’une des trois enquêtes antiterroristes déclenchées après des perquisitions administratives dans le cadre de l’état d’urgence instauré depuis les attentats du 13 novembre revendiqués par Daesh, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés.

>> A lire aussi : Qui sont les 20 personnes mises en cause dans l’enquête sur les attentats de Paris ?