Hébergement d'urgence: Une femme SDF sur deux est restée dans la rue avec ses enfants

SOCIAL Malgré leurs appels au 115, 51% des femmes étant à la rue avec leurs enfants n’ont pas pu être hébergées en novembre...

C.B. avec AFP
— 
Une femme SDF à Paris, le 19 novembre 2014
Une femme SDF à Paris, le 19 novembre 2014 — JOEL SAGET AFP

Alors que l’hiver se rapproche, les places d’hébergement pour les sans-abri continuent de manquer en France. La situation est encore plus pour les femmes, notamment celles avec enfants.

Il faut dire qu’elles sont de plus en plus nombreuses à appeler le 115 (+5 % par rapport à novembre 2014), souligne Florent Gueguen, directeur général de la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale (Fnars), qui gère le 115 dans 45 départements. « Ça représente 2.400 femmes isolées et 1.500 femmes seules avec enfants (2.400 enfants) », ajoute-t-il.

>>A lire: Plus de 2.000 SDF meurent chaque année en France

« Ce public est le moins protégé »

« Ce public est le plus fragile à la rue, le plus souvent victime de violences, et paradoxalement c’est le moins protégé », dénonce-t-il. Ainsi, 49 % des femmes isolées n’ont jamais eu de place d’hébergement après leurs demandes au 115, contre 46 % des hommes isolés. Une situation liée surtout au manque de places spécifiques pour elles - beaucoup refusent les centres d’hébergement mixtes par crainte d’agressions.

De même, 51 % des femmes seules avec enfants n’ont jamais été hébergées. Celles qui sont hébergées le sont majoritairement à l’hôtel (58 %). Elles sont touchées de plein fouet par la réduction du recours à l’hôtel et l’insuffisance de réponses alternatives : 30 % d’attributions en moins vers l’hôtel entre novembre 2014 et 2015, et -9 % d'attributions en centre hébergement.

De son côté, le 115 de Paris, géré par le Samu social, a enregistré 26.900 demandes d’hébergement en novembre tous sexes confondus, dont 60 % non pourvues. Là aussi, elles touchent particulièrement les personnes en famille et les femmes seules : 57 % ne sont pas hébergées suite à leur demande.