Enseignant agressé à Aubervilliers: Quelle sécurité dans les établissements scolaires?

FAITS DIVERS Un plan de formation des personnels aux premiers secours va être lancé…

W.M.

— 

Des policiers devant la maternelle Jean-Perrin à Aubervilliers où un enseignant a été agressé au cutter par un individu disant agir au nom de Daesh.
Des policiers devant la maternelle Jean-Perrin à Aubervilliers où un enseignant a été agressé au cutter par un individu disant agir au nom de Daesh. — AFP

L’école laïque dans le viseur de Daesh. Dans le dernier numéro de Dar al Islam, le magazine français de propagande de l'organisation de l'Etat islamique, Daesh appelait ses sympathisants à s’attaquer aux personnels scolaires, acteurs de « l’éducation des mécréants ». Ce lundi matin, un individu a agressé au cutter un enseignant d’une classe de maternelle à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), invoquant le groupe terroriste. Selon un témoin travaillant à l’intérieur de l’école, l’homme a lancé : « C’est Daesh, c’est un avertissement », a rapporté le parquet de Bobigny.

>> A lire aussi : Des caméras connectées pour sécuriser les écoles de Nice

Règles « Vigipirate » déjà en vigueur

Cette agression relance la question de la sécurité à l’école. Problématique qui avait déjà fait l’objet de consignes appliquées après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Le ministère de l’Education nationale avait alors communiqué à l’ensemble des académies les règles « Vigipirate » mises en œuvre dans les établissements scolaires. Il demandait notamment aux personnels mais aussi aux parents et aux élèves de prendre connaissance des consignes Vigipirate « afin d’améliorer le niveau de sécurité ».

>> A lire aussi : Quel effet le 13 novembre a-t-il eu sur les jeunes endoctrinés du djihad ?

Le flux doit être facilité 

Outre ces mesures liées à la menace terroriste, le ministère a aussi demandé aux établissements que l’accueil à l’entrée des écoles soit assuré par un adulte ayant la possibilité de fouiller les sacs. « L’identité des personnes étrangères à l’établissement est systématiquement vérifiée », rappelle le ministère. Par ailleurs, les parents sont invités à ne pas s’attarder devant les écoles. Le flux des élèves doit lui aussi être facilité.

 

Les consignes du ministère de l’Education nationale. - Ministère de l’Education nationale


Tous les établissements scolaires doivent aussi « d’ici les vacances de Noël » réaliser deux exercices de sécurité, évacuation incendie et de mise à l’abri. Après l’agression d’Aubervilliers, la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem a assuré que « les mesures de sécurité [seront] renforcées ». Les enseignants et autres personnels des établissements vont être formés aux premiers secours. Un plan qui doit être rendu public dans quelques jours.