COP 21: Opération d'envergure menée par Greenpeace à l'Arc de triomphe

FAITS DIVERS Les pavés de la place ont été recouverts d'une substance jaunâtre...

W.M. et J.H.

— 

Arc de Triomphe, photo d'illustration.
Arc de Triomphe, photo d'illustration. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Un happening a eu lieu ce vendredi midi sur la place Charles-de-Gaulle-Etoile à Paris. Deux militants qui appartiennent à l’organisation Greenpeace selon des témoignages sur Twitter, se sont suspendus dans le vide à l’Arc de triomphe.

Les pavés de la place ont par ailleurs été recouverts d’une substance jaunâtre qui pourrait être de la peinture.

Le quartier a été sécurisé.

Une banderole jaune a été déployée en haut de l’édifice portant les inscriptions : « M. Hollande, renouvelez l’énergie ».

Un communiqué diffusé par Grennpeace un peu plus tard est venu confirmer cette action expliquant que «plus de 50 militant-e-s Greenpeace ont dessiné autour de l'Arc de Triomphe et dans les rues adjacentes un soleil jaune de plus de 300 m de diamètre». De plus, «Une trentaine de militant-e-s sont actuellement sur le toit de l'Arc de Triomphe et un activiste est suspendu dans le vide, à 30m de hauteur».

« Ce militant suspendu dans le vide symbolise malheureusement bien l’avenir de notre planète qui ne tient qu’à un fil. La seule solution pour construire un avenir durable tout en luttant contre les dérèglements climatiques, c’est de transformer notre modèle énergétique en le basant sur les énergies renouvelables », souligne Frédéric Amiel de Greenpeace France.

Selon notre journaliste présente sur place, la police a délogé les militants.

 

Six militants ont d'ailleurs été interpellés selon notre journaliste.