Attentats de Paris: L'ex-petite amie du 3e terroriste du Bataclan raconte sa relation

TEMOIGNAGE Foued Mohamed Aggad «sortait souvent, consommait de l'alcool et aimait faire la fête»...

W.M.

— 

Foued Mohamed-Aggad a été identifié comme le troisième kamikaze de l'attentat au Bataclan, le 13 novembre 2015, à Paris.
Foued Mohamed-Aggad a été identifié comme le troisième kamikaze de l'attentat au Bataclan, le 13 novembre 2015, à Paris. — HO / OFF / AFP

Rien à voir avec le kamikaze du Bataclan. Foued Mohamed-Agas, le troisième terroriste du Bataclan originaire de la région alsacienne « sortait souvent, consommait de l’alcool et aimait faire la fête », selon son ancienne petite amie interrogée sur l’antenne de RTL.

Sa relation avec lui, lorsqu'il vivait à Toulouse, a duré quatre ans. Mais tout a basculé en novembre 2013. Il disparaît alors pendant trois semaines à Strasbourg. Le jeune homme lui annonce alors qu’il part en voyage à Dubaï. Mais c’est en fait la Syrie qu’il rejoint.

5.000 euros pour un djihadiste recruté

Il l’appelle une dernière fois pour lui raconter sa nouvelle vie. Elle raconte que grâce à lui, 70 proches dont sa mère iront directement au paradis. Il lui explique aussi que l’homme qui l’a endoctriné empoche 5.000 euros chaque fois qu’un djihadiste est recruté, raconte la radio.

Son ancienne petite amie change alors son profil sur Facebook pour « s’éloigner définitivement ». Elle n’avait plus de nouvelles depuis deux ans.