Le Sénat donne son feu vert à une mission d'information sur l'islam

RELIGION Une mission d’information va se pencher sur l’organisation, la place et le financement de l’islam en France et de ses lieux de culte.

20 Minutes avec AFP
— 
L'entrée du Sénat, le 25 septembre 2011 à Paris. // V. WARTNER / 20 MINUTES
L'entrée du Sénat, le 25 septembre 2011 à Paris. // V. WARTNER / 20 MINUTES — V. WARTNER / 20 MINUTES

Organiser le contre-discours. La conférence des présidents du Sénat, son conseil d’administration, a donné mercredi soir son feu vert à la création d’une mission d’information sur l’organisation, la place et le financement de l’islam en France et de ses lieux de culte.

La création de cette commission a été proposée par Nathalie Goulet (UDI-UC) et André Reichardt (Les Républicains, LR) et présentée par le groupe UDI-UC. Elle sera composée de 21 membres.

Contre-discours

Pour Nathalie Goulet et André Reichardt, afin de traiter la question des phénomènes de radicalisation, « notamment de l’éducation, et du contre-discours, les pouvoirs publics ont besoin d’avoir des interlocuteurs représentatifs de la communauté musulmane ». La commission devra notamment s’interroger sur une rénovation du fonctionnement du Conseil français du culte musulman (CFCM) créé en 2003.

Elle devra aussi étudier l’opportunité de relancer la Fondation pour les oeuvres de l’islam de France (FOIF), dont un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, Christian Poncet, a déjà été chargé de la préfiguration. Elle devrait avoir pour principale mission de recueillir des fonds privés pour soutenir des projets de financement de mosquées, liés à la formation des imams et aumôniers ou encore à la promotion de la culture musulmane, selon l’Intérieur.