Policier tué dans le Var: Le tireur présumé s'est suicidé

POLICE L'homme était activement recherché par la police...

L.C. avec AFP

— 

La gendarmerie nationale a diffusé un appel à témoins.
La gendarmerie nationale a diffusé un appel à témoins. — Gendarmerie Nationale

L’homme de 65 ans recherché par les gendarmes dans le Var pour avoir mortellement blessé un policier municipal lundi à Cavalaire, dans le Var, s’est suicidé ce mardi soir d’une balle dans la tête, a annoncé le procureur de la République de Draguignan, Ivan Auriel.

L’homme, soupçonné d’avoir tiré sur deux policiers municipaux lundi, « a été repéré par une patrouille un peu après 18 heures. Il a fait feu à deux reprises vers les gendarmes avant de se tirer une balle dans la tête », a expliqué Ivan Auriel devant la presse. Il n’y a pas eu de blessé parmi les forces de l’ordre, qui n’ont pas fait feu.

Lundi, cet homme avait ouvert le feu, blessant deux policiers municipaux de Cavalaire. L’un d’eux a succombé à ses blessures ce mardi. La gendarmerie nationale a ensuite diffusé un appel à témoins.

L’homme âgé d’une soixantaine d’années était activement recherché par la police. L'imposant dispositif de recherches (une centaine de gendarmes mobilisés) a permis de localiser le fuyard sur la commune de Rayol-Canadel-sur-Mer après 24 heures de traque.

D'après le commandant du groupement de gendarmerie du Var Christophe Hermann, l'homme en fuite s'était arrêté lundi soir chez des résidents de La Môle pour leur demander de l'essence et passer un coup de téléphone. La personne qu'il a appelée, avait aussitôt prévenu les gendarmes, précisant qu'elle lui avait demandé de se rendre. «Non, je ne me rendrai pas et je ne me laisserai pas faire», aurait répondu l'homme en fuite à son correspondant.