COP21: La deuxième vie des chaussures du pape et des 24.000 paires collectées à République

RECYCLAGE Plusieurs personnalités ont fait don de leurs godillots dimanche en marge de la COP21, en réponse à l’interdiction de manifester pour le climat…

William Molinié

— 

Les chaussures de République vont partir pour Lille où elles seront triées par Le Relais.

Les chaussures de République vont partir pour Lille où elles seront triées par Le Relais. — William Molinié / 20 Minutes

Dans l’entrepôt de Pantin (Seine-Saint-Denis), les petites mains finissent d’apprêter le camion. A l’intérieur, 12 tonnes de chaussures. Soit 24.000 paires « à vue de nez », estime un des cadres de la plateforme. Le véhicule doit partir en fin de semaine pour Lille où seront triées les chaussures récoltées dimanche lors du rassemblement Place de la République, en marge de la COP 21. L’organisateur de l’événement, l’ONG militante Avaaz, avait dispersé des milliers de godillots sur la place de la République pour contourner l’interdiction de manifester les privant de leur marche pour le climat.

Le Relais est une entreprise membre d’Emmaüs, leader sur le marché de la valorisation textile W.M.

 

Le Relais, entreprise à but social et membre d’Emmaüs, a été chargé de donner une seconde vie à ces chaussures. Celles du pape seront remises au Vatican pour être exposées dans un musée. Seul Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations unies, a exigé que sa paire soit donnée à un réfugié. Deux-cents paires ont été remises au collectif des réfugiés de la gare de l’Est. Les autres, celles de Vanessa Paradis, Marion Cotillard ou encore Charlie Winston se sont mêlées aux autres paires ramassées après le rassemblement et remises au Relais, assure-t-on chez Avaaz.

La majorité des chaussures réemployées

Des chaussures qui vont être réemployées pour 70 % d’entre elles au terme d’un processus précis de tri. Les salariés du Relais, leader de la filière de valorisation textile en France, vont en fonction de la qualité et des tendances de mode remettre 5 % d’entre elles en rayon dans les friperies solidaires « Ding Fring » en France à des prix oscillant entre 3 à 4 fois moins chers que du neuf. Et la très grande majorité (65 %) sera envoyée en Afrique chez des fripiers partenaires ou dans les sites Relais ouverts à Madagascar, au Sénégal ou au Burkina Faso.

Les chaussures dépareillées seront envoyées au Pakistan. W.M.

 

Lucrative, la récupération des 24.000 paires de chaussures de République ? « Depuis 2007, nous créons trois emplois par semaine pour des personnes en insertion. Et dix fois plus d’emplois indirects. La revente des chaussures assure le fonctionnement de l’entreprise », appuie Valentin Loevenbruck, co-responsable du Relais à Paris. Son collègue, Amaury De Lorgeril ajoute : « L’EcoTLC [éco-organisme des textiles dont une taxe est prélevée sur chaque vêtement vendu et reversée à la filière] permet le rétablissement de l’équilibre financier. »

Que deviennent les chaussures collectées ?
Create your own infographics

 

Recyclées en combustible

Les chaussures les plus dégradées (environ 30 %) vont être recyclées et transformées en combustible solide de récupération (CSR) qui alimentera des cimenteries en lieu et place du fuel. « Les cimenteries ont besoin d’énergie pour monter très vite en température. Les chaussures une fois transformées en CSR sont un bon combustible », poursuit Amaury De Lorgeril.

Environ 30 % des chaussures de République seront transformées en combustible solide de récupération.W.M.

Et pour les souliers malencontreusement dépareillés qui n’auraient pas été lacées ensemble ou mis dans le même sac, ils seront envoyés au Pakistan. Là-bas, un partenaire du Relais passe ses journées à retrouver parmi une montagne de chaussures la paire correspondante. Et tenter de faire revivre toutes les chaussures qui n’ont pas fini dans les poubelles des Français. Même celles qui ont perdu leur moitié en cours de route…

Ne jetez plus vos chaussures

Plutôt que de les mettre à la poubelle, vous pouvez les déposer dans les bornes prévues à cet effet dans votre quartier. Veillez à ce qu'elles ne soient pas humides pour qu'elles ne pourrissent pas les autres vêtements. Et surtout, attachez les ensemble, soit dans le même sac, soit à l'aide de lacets.