Attentats à Paris: Au moins deux personnes interpellées et cinq perquisitions à Bruxelles

ENQUETE Il s'agit de proches de Mohamed Abrini et Ahmed Dhamani....

M.P. avec AFP

— 

Des bougies en hommage aux victimes des attentats de Paris, lors d'une cérémonie le 18 novembre 2015 à Molenbeek
Des bougies en hommage aux victimes des attentats de Paris, lors d'une cérémonie le 18 novembre 2015 à Molenbeek — EMMANUEL DUNAND AFP

Nouvelles perquisitions à Bruxelles dans le cadre des attentats de Paris. Au moins deux personnes ont été interpellées ce mercredi après cinq perquisitions menées dans différents quartiers de Bruxelles ce mercredi. Ces opérations ont été menées dans le cadre de l’enquête visant Mohamed Abrini et Ahmed Dahmani, deux hommes soupçonnés d’être impliqués dans les préparatifs des attentats de Paris, a indiqué le parquet fédéral belge.

>> A lire aussi : Que sait-on de Mohamed Abrini ?

« En ce qui concerne Mohamed Abrini, trois perquisitions ont été exécutées à Molenbeek-Saint-Jean et une à Saint-Josse-Ten-Noode », deux communes à forte population immigrée de l’agglomération bruxelloise, détaille le parquet. « Une cinquième perquisition a été exécutée à Molenbeek en lien avec Ahmed Dahmani », précise le parquet fédéral, chargé des affaires de terrorisme en Belgique, en ajoutant que « deux personnes ont été emmenées pour audition » par la police.

Pas d’incidents particuliers

Selon la même source, « les perquisitions se sont déroulées sans incident particulier ». « En ce qui concerne les objets emportés et l’identité des personnes interpellées, nous ne pouvons pas donner d’information à l’heure actuelle », conclut le communiqué.

>> A lire aussi : Le parcours erratique de Salah Abdeslam en Europe

Mohamed Abrini est, après Salah Abdeslam, le deuxième homme le plus recherché dans le cadre des attentats de Paris. Ce Belgo-Marocain de 30 ans a en effet été filmé le 11 novembre dans une station-service de l’Oise, en compagnie de Salah Abdeslam, au volant de la Clio qui a servi deux jours plus tard à commettre les attentats de Paris. Ahmad Dahmani, lui, a été arrêté en Turquie, à Antalya, où il était arrivé le 14 novembre, au lendemain des attentats, en provenance d’Amsterdam. Il est soupçonné d’avoir aidé à repérer des cibles pour les attentats à Paris.