Inès, 16 ans, radicalisée et fugueuse

ISLAMISME Radicalisée depuis près d'un an, la lycéenne a fui mardi le domicile de ses parents, sans doute pour tenter de rejoindre la Syrie...

N.Bg.

— 

Capture d'écran d'un reportage sur une ado radicalisée diffusé sur BFMTV.
Capture d'écran d'un reportage sur une ado radicalisée diffusé sur BFMTV. — BFMTV

Une radicalisation inexorable. Inès, lycéenne de 16 ans, a fui le foyer familial mardi, vraisemblablement pour tenter de partir en Syrie, sous les yeux de sa mère qui craignait un tel départ depuis plusieurs mois. Selon le récit de BFMTV et RMC, qui révèlent l’information ce mercredi, la radicalisation de cette élève de terminale avait commencé il y a un an.

« Quand j’ai des idées noires j’ai envie de partir », disait alors Inès à sa mère, qui témoigne anonymement sur BFMTV. Et qui décrit le changement de comportement de sa fille, refusant de manger avec sa famille, restant enfermée dans sa chambre, passant son temps sur Internet. Prévenue plusieurs fois, la police n’avait rien pu faire. La jeune fille avait été l’objet d’une fiche S pour radicalisation, et avait été entendue par l’antiterrorisme.

« Sa mère l’accompagnait partout par peur qu’elle ne lui échappe »

Côté famille, depuis un mois, Inès était privée de téléphone et d’ordinateur portable. « Sa mère l’accompagnait partout par peur qu’elle ne lui échappe », lit-on sur le site de BFM, qui précise qu’Inès avait déjà voulu, l’été dernier, partir en Syrie pour se marier là-bas avec un Français. Malgré les craintes de sa mère, l’adolescente échappe à la vigilance parentale mardi, le temps d’un passage au lycée pour voir une amie : celle-ci lui prête un téléphone, qui permet à Inès de parler avec un inconnu.

Peu après, elle rentre chez elle avec sa mère, ouvre une fenêtre et s’enfuit. Sa mère découvre un sac rempli d’affaires, dont, précise BFM, un niqab. Auparavant, elle avait déjà mis la main sur un testament et un itinéraire pour gagner la Syrie. Selon la chaîne, la police française a alerté tous les services de renseignement européens.