COP21: «J'ai gagné 20 minutes sur mon temps de trajet habituel»

VOUS TEMOIGNEZ Alors qu'on annonçait un lundi noir sur les routes, les internautes de la page Facebook de «20 Minutes» ont très bien circulé, en voiture comme en transports en commun...

Charlotte Murat

— 

Une autoroute vide.
Une autoroute vide. — G. Varela/ 20 Minutes

Alors qu’un lundi noir était annoncé sur les routes d’Ile-de-France en raison de l’ouverture de la COP21 et de la fermeture de certaines routes, on a en fait enregistré douze fois moins de bouchons autour de Paris. Une excellente surprise pour les internautes de la page Facebook de 20 Minutes, qui avaient décidé de quand même prendre leur voiture pour aller travailler. « Ça roulait mieux que d’habitude », se réjouit Séverine. « Trafic fluide sur l’A15, l’A86, l’A3 et le périphérique, détaille Jean-Luc. J’ai même gagné 20 minutes sur mon temps habituel. » Alexandre nous a même posté une photo du périphérique, désert. « Moi j’ai adoré », s’exclame-t-il.

 

Le périphérique désert pour la première journée de la COP21. - A. Albert

 

>> Retrouvez tous nos articles consacrés à la COP21.

Une question se pose donc : Où étaient passés tous les gens, qui d’ordinaire finissent immanquablement à touche-touche sur les routes des rotations pendulaires ? Pour certains, ils n’étaient pas là, tout simplement. Extrêmement prudent, Marc a pris des congés pendant toute la semaine. « Comme ça, je suis tranquille. » Val a également décidé de rester à la maison aujourd'hui. « Je travaille à côté du Bourget, justifie-t-elle. J’ai donc posé ma journée depuis longtemps en prévision de la COP21. »

« Aujourd’hui, c’est télétravail »

D’autres, comme Marmotte, ont décidé de travailler depuis chez eux : « Avec mes trois heures de transport habituelles, j’ai décidé qu’aujourd’hui, c’était télétravail. » Pour d’autres, l’incitation au travail à distance venait directement de leur entreprise. C’est le cas de Gwenael et de Lolo. « Je vais travailler en voiture et normalement je mets environ 30 minutes », explique Gwenael, qui n’a donc pas fait démarrer son moteur aujourd’hui. Lolo, elle, aurait dû mettre « une heure vingt en prenant le train puis le métro ».

Et justement, s’il n’y avait personne sur les routes, comment c’était dans les transports, gratuits pour l’occasion ? A en croire les internautes, pas un chat non plus. Ou du moins pas plus que d’habitude. La ruée n’a donc pas eu lieu. « J’ai pris la ligne 13, puis la ligne 2 puis le RER A. Il n’y avait pas grand monde dans les trois. Une journée normale, quoi », précise Christophe. « Zéro problème dans les transports et circulation même meilleure que d’habitude. On en arriverait presque à espérer que ce soit la COP21 tous les jours », plaisante Loïc. « Je n’ai jamais autant apprécié de prendre les transports en commun tellement c’était désert », renchérit Alexandra. « Reste à voir ce que ça donnera ce soir », avance Patricia, prudente.

>> Sauver la planète, c’est l’affaire de tous. Cliquez ici pour jouer à Mission : Climat.