Attentats à Paris: Et si Abou Mohammed al Adnani était le vrai commanditaire des attaques?

TERRORISME Le « boucher de Raqqa », Abdelhamid Abaaoud, mort pendant l’assaut du Raid à Saint-Denis, ne serait qu’un exécutant…

W.M.

— 

Capture d'une vidéo postée sur YouTube le 8 juillet 2012 montrant le porte-parole de l’État islamique d'Irak et du Levant (EIIL), Abou Mohammad al-Adnani al-Shami
Capture d'une vidéo postée sur YouTube le 8 juillet 2012 montrant le porte-parole de l’État islamique d'Irak et du Levant (EIIL), Abou Mohammad al-Adnani al-Shami — YouTube

Présenté comme le « cerveau » des attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud ne serait en fait qu’un simple exécutant. Le vrai commanditaire, lui, serait resté en Syrie. Il s’agirait d’Abou Mohammed al Adnani, de son vrai nom Taha Subhi Falaha, djihadiste syrien haut placé au sein de l’organisation de l'Etat islamique.

>> A lire aussi : Abdelhamid Abaaoud, le « boucher de Raqqa », est-il en France ?

Ce porte-parole de Daesh pourrait être derrière les attentats qui ont fait 130 morts, rapporte le Sunday Times. Il contrôlerait au sein de Daesh un réseau de cellules terroristes prêtes à passer à l’acte dans au moins cinq pays européens dont la France, la Grande-Bretagne et la Belgique.

 

Le nom de cette sorte de « ministre des attentats » avait déjà été soufflé par le criminologue Alain Bauer, invité la semaine dernière sur Europe 1. « Abdelhamid Abaaoud n’est pas plus le cerveau que ma grand-mère », avait lâché le spécialiste. […] C’est un superviseur, un contremaître. Les cerveaux de cette opération sont restés tranquillement à la maison. »