Attentats de Paris: Les ventes de drapeaux français ont plus que doublé

HOMMAGE François Hollande a appelé les Français à orner leur domicile d’un drapeau vendredi...

20 Minutes avec AFP

— 

Le drapeau tricolore flotte au vent place de la République le 22 novembre 2015 à Paris
Le drapeau tricolore flotte au vent place de la République le 22 novembre 2015 à Paris — LOIC VENANCE AFP

Aux abords des balcons, aux frontons des mairies ou projetés sur des monuments, le drapeau Français s'étale dans les rues depuis les attaques terroristes du 13 novembre dernier. Un hommage collectif qui a eu des conséquences directes sur les ventes du drapeau tricolore.

Elles ont « plus que doublé », a indiqué à l'AFP l'entreprise Doublet, leader européen de la fabrication de drapeaux, implantée à Avelin (Nord), près de Lille. « Nous vendons entre deux et trois fois plus de drapeaux français qu'habituellement », a indiqué le directeur marketing de Doublet, Arnaud Meunier.

En outre, la fréquentation du site Internet est passée de 1.000 visites par jour à 10.000 dès le week-end suivant les attentats, « les pages les plus consultées étant les articles informatifs comme: Comment mettre les drapeaux en berne ? », a confié Arnaud Meunier, précisant que les particuliers représentaient 30% des ventes.

>> Drapeaux en berne, deuil national: Quelles différences?

« On préférerait éviter » cette augmentation, dit le président du conseil de surveillance Luc Doublet, qui recense deux autres événements ayant entraîné une hausse significative des ventes du drapeau tricolore: la mort du général de Gaulle en 1970 et la victoire de la France lors de la Coupe du monde de football en 1998.

L'entreprise familiale, qui se présente comme le « leader européen dans le domaine de la fabrication de drapeaux » sur son site internet, a été créée en 1832 dans le Nord et compte 350 salariés dans le monde et 150 en France. En 2014, son chiffre d'affaires était de 22 millions d'euros.