Attentats à Paris: Confusion autour de la prétendue photo d'Hasna Ait Boulahcen dans son bain

TERRORISME Une Marocaine prétend être la jeune femme sur le cliché publié comme une photo de la terroriste tuée mercredi lors de l'assaut de Saint-Denis...

T.L.G.

— 

Capture d'écran d'une vidéo du Parisien montrant Hasna Ait Boulahcen, la jeune femme soupçonnée de s'être fait exploser à Saint-Denis.
Capture d'écran d'une vidéo du Parisien montrant Hasna Ait Boulahcen, la jeune femme soupçonnée de s'être fait exploser à Saint-Denis. — Le Parisien

Nouvel imbroglio autour d’Hasna Ait Boulahcen. La jeune femme, annoncée à tort comme étant la kamikaze lors de l’assaut de Saint-Denis, serait à nouveau le sujet d’une méprise. Le 19 novembre, le site du Daily Mail publie la photographie d’une femme dans un bain moussant, regard vers le ciel. Le tabloïd britannique la présente comme Hasna Ait Boulahcen.

>> Suivez les événements de la journée en direct

Mais d’après le portail d’information arabophone AlYaoum24, repéré par l’Obs, la personne dans la baignoire serait une autre jeune femme : Nabila, habitante de Beni Mellal au Maroc et salariée d’une auto-école. Le cliché aurait été pris chez une amie alors qu’elle vivait en France.

>> A lire aussi : Hasna Ait Boulahcen, une « cow-girl » des quartiers devenue terroriste ?

« Elle a pris mes photos et elle les a vendues à un journaliste »

« Je fais cette vidéo pour expliquer aux gens que les photos sont bien les miennes mais je n’ai absolument aucun rapport avec la kamikaze », explique la jeune femme dans une vidéo, selon une traduction de l’Obs.

« Mes photos étaient chez une amie en France. J’étais amie avec elle quand je vivais en France. Et puis… j’ai eu des problèmes avec cette amie. Tout le monde la connaît en France, elle s’appelle Fouzia. […] Elle prend des médicaments, c’est une psychopathe. Bref, elle a pris mes photos et elle les a vendues à un journaliste », poursuit-elle.

>> Retrouvez tous nos articles sur les attentats de Paris

Nabila aurait été prévenue par la sœur et la belle-sœur de son ancienne amie. Elle aurait alors demandé aux autorités marocaines d’intervenir pour rétablir la vérité. Selon Alyaoum24, le Daily Mail aurait depuis retiré l’image en question et se serait excusé auprès de la jeune femme.