Chibanis marocains: La SNCF fait appel de sa condamnation à 170 millions pour discrimination

SOCIETE Après des années de procédure, plus de 800 cheminots de nationalité ou d’origine marocaines, avaient obtenu gain de cause en première instance...

20 Minutes avec AFP

— 

Lundi matin, plus de 150 "Chibanis" (cheveux blancs en arabe), et quelques veuves, se sont entassés dans la plus grande salle du Conseil des Prud'hommes de Paris, qui examinait une première série de 200 recours
Lundi matin, plus de 150 "Chibanis" (cheveux blancs en arabe), et quelques veuves, se sont entassés dans la plus grande salle du Conseil des Prud'hommes de Paris, qui examinait une première série de 200 recours — Patrick Kovarik AFP

La SNCF fait appel de sa condamnation pour discrimination aux prud’hommes envers plusieurs centaines de salariés marocains embauchés contre contractuels dans les années 1970, a annoncé lundi un porte-parole du groupe ferroviaire à l’AFP.

Après des années de procédure, plus de 800 cheminots de nationalité ou d’origine marocaines, estimant avoir été lésés dans leur carrière et leur retraite, avaient obtenu gain de cause en première instance le 21 septembre pour un montant de dommages et intérêts s’élevant à 170 millions d’euros. Cet appel est suspensif.