Menaces d'attentats: Cinq nouvelles interpellations à Bruxelles et Liège

TERRORISME Salah Abdeslam ne fait (toujours) pas partie des cinq interpellations…

20 Minutes avec AFP

— 

Des patrouilles de soldats belges, le 23 novembre 2013 à Bruxelles
Des patrouilles de soldats belges, le 23 novembre 2013 à Bruxelles — EMMANUEL DUNAND AFP

Les opérations de police se poursuivent en Belgique, dans un climat de tension pénible à supporter pour les Bruxellois. Dans la nuit de dimanche à lundi, seize interpellations et dix-neuf perquisitions ont eu lieu dans six communes proches de la capitale.

Ce lundi, cinq personnes ont également été arrêtées à l’occasion de nouvelles opérations antiterroristes dans la région de Bruxelles et de Liège. Aucune trace en revanche de Salah Abdeslam, toujours activement recherché pour sa participation supposée aux attentats de Paris le 13 novembre.

>> Attentats à Paris : Un SMS troublant envoyé à un troisième suspect arrêté en Belgique

Abdeslam n’a pas été aperçu à Liège

« Au total, 21 personnes ont donc été privées de liberté depuis hier et sont actuellement entendues par les services de police », a ajouté le parquet dans le communiqué. A l’issue d’opérations de grande ampleur dimanche soir à Bruxelles et Charleroi (sud), la police avait procédé à 16 interpellations, mais sans trouver ni armes ni explosifs au cours de la vingtaine de perquisitions conduites à cette occasion.

Le parquet a démenti des informations de presse selon lesquelles Salah Abdeslam aurait pris la fuite dimanche soir à bord d’une BMW dans les environs de Liège dimanche soir. « Ce véhicule a été identifié et les suites d’enquête ont démontré qu’il n’était aucunement lié à l’opération en cours », a précisé le parquet.

>> Suivez le déroulé des événements de ce lundi en direct

Lors des perquisitions menées dimanche soir, « une somme de 26.000 euros a été saisie », a-t-il également révélé. Le parquet fédéral devait communiquer à nouveau lundi sur le nombre de suspects qui seront présentés à un juge d’instruction en vue de la prolongation de leur garde à vue, d’une inculpation ou d’une remise en liberté.