Chypre va renvoyer six Français, en provenance de l'aéroport Bâle-Mulhouse, soupçonnés de liens avec des groupes terroristes

TERRORISME Les six hommes ont été arrêtés à l'aéroport de Larnaca...

20 Minutes avec AFP

— 

La police chypriote sécurise le camps d'accueil des réfugiés situé à Kokkinotrimithia.
La police chypriote sécurise le camps d'accueil des réfugiés situé à Kokkinotrimithia. — Petros Karadjias/AP/SIPA

Chypre va renvoyer vers la Suisse six Français arrêtés à l'aéroport de Larnaca (sud) en provenance de l'aéroport de Bâle-Mulhouse et soupçonnés de liens avec des « groupes terroristes », ont indiqué lundi les autorités chypriotes.

Les six hommes, âgés de 25 et 33 ans, ont été retenus samedi soir après leur arrivée à Chypre à bord d'un avion d'une compagnie à bas coûts en provenance de l'EuroAirport, a précisé la police. Ils en ont décollé samedi, la police du site n'ayant vu « aucune raison de s'opposer à leur départ », précisait ce lundi le quotidien helvète Le Matin

« Nous avons des informations suggérant qu'ils ont des liens étroits avec des groupes terroristes », a indiqué le ministre de la Justice chypriote Ionas Nicolaou. Il a ajouté qu'Interpol, l'organisation internationale de police criminelle, a déjà informé Chypre « que trois des suspects ont été identifiés comme ayant des liens avec une organisation terroriste ».

>> Après l'attaque du Thalys, les Européens veulent renforcer contrôles et coopération

« Les trois autres semblent aussi avoir une sorte de lien » avec des groupes extrémistes, a précisé le ministre. « Ils seront probablement renvoyés en Suisse à un moment donné lundi », a-t-il indiqué. Chypre, située en Méditerranée orientale, a renforcé la sécurité dans ses aéroports et ports depuis les attentats de Paris qui ont fait 130 morts.