Attentats à Paris: Toys'R'Us retire 23 jouets ressemblant à des armes à feu de ses magasins

SOCIETE Depuis le lundi 16 novembre, 23 références de jouets relatives à des armes à feu ont été retirées des magasins Toys’R’Us, pouvant porter confusion auprès des forces de l’ordre…

Clio Weickert

— 

Illustration d'un pistolet en plastique
Illustration d'un pistolet en plastique — BALCOMBE/SOLENT NEWS/SIPA

Les pistolets en plastique ne peupleront probablement pas les pieds des sapins de Noël cette année. Depuis le lundi 16 novembre, la célèbre enseigne de jouets Toys’R’Us a fait retirer de ses rayons de nombreuses références de jouets ayant trait aux armes à feu. La raison ? Ces objets pour enfants pourraient « être source de confusion pour les forces de l’ordre », à la suite des attentats de Paris.

>> A lire aussi : « Quelqu’un voulait s’acheter un gilet pare-balles pour prendre le métro »

« Un contexte sécuritaire très particulier »

Toys’R’Us n’a pas attendu longtemps pour réagir. Comme l’a confirmé le service de presse de l’enseigne à 20Minutes, le vice président de Toys’R’Us a donné pour consigne à tous les magasins de l’hexagone « de retirer 23 références de jouets relatives à des armes à feu ». Cette décision fait suite aux attentats de Paris survenus le vendredi 13 novembre, et a pris effet dès le lundi 16.

Des jouets trop violents pour les enfants au vu des circonstances ? Non, une précaution relative à des mesures sécuritaires. « Seuls ces 23 armes en forme de jouet on fait l’objet de ce retrait car elles ressemblaient à s’y méprendre à des armes à feu réelles » a expliqué le service de presse, avant d’ajouter qu’elles « pouvaient donc être source de confusion pour les forces de l’ordre dans un contexte sécuritaire très particulier ».