EN DIRECT. Manuel Valls: «La traque pour retrouver Salah Abdeslam se poursuit et la mobilisation est totale»

LIVE Suivez la situation en direct après la série d’attentats à Paris et à Saint Denis survenue vendredi soir…

C.C.M

— 

Les forces de l'ordre à Saint Denis le 18 novembre.
Les forces de l'ordre à Saint Denis le 18 novembre. — Newscom / SIPA
  • Huit personnes sont toujours gardées à vue.
  • Abdelhamid Abaaoud formellement identifié parmi les terroristes tués à Saint Denis
  • Les écoles de Saint-Denis rouvrent jeudi, sauf celles situées dans la rue où a été donné l’assaut.
  • Les enquêteursont perquisitionné jeudi à Aulnay-sous-Bois l'appartement de la mère de la kamikaze présumée, Hasna Aitboulahcen

  • ​Pour retrouver ce qui s’est passé depuis ce matin, cliquez ici.

7h56: Ce live est à présent terminé. Pour continuer à suivre les événements de la journée en direct, rendez-vous ICI.

6h21: Des perquisitions ont eu lieu jeudi chez les parents de la kamikaze présumée

Les enquêteurs ont perquisitionné jeudi à Aulnay-sous-Bois l'appartement de la mère d'Hasna Aitboulahcen. Une perquisition était également en cours jeudi soir au domicile du père de la jeune femme à Creutzwald (Moselle), selon des sources concordantes. Décrite comme «une petite fofolle, qui avait la joie de vivre», elle se serait radicalisée «il y a six mois». «Un lavage de cerveau», dénonce sa mère. Toutes nos informations par ici.

3h20: Le mercure rouge, l'arnaque de l'apocalyspe

Dans une passionnante enquête, le New York Times raconte comment certains djihadistes se sont lancés dans une quête pour mettre la main sur du mercure rouge, une substance qui, le croient-ils, auraient des propriétés explosives rivalisant avec une réaction nucléaire. Le seul problème, c'est que selon tous les scientifiques sérieux, elle n'existe pas, il s'agit d'un hoax à l'origine obscure née pendant la période de l'Union soviétique.

2h40: «Chiens enragés» et «cheval de Troie», le débat américain sur les réfugiés tourne à la surenchère

C'est à lire ici, alors que la Chambre défie Obama et a voté une pause dans le programme d'accueil.

 

1h45: «Comment j'ai réussi à me faire recruter par l'Etat islamique», l'enquête d'Envoyé spécial

Un journaliste de «Complément d'Enquête» s'est mis dans la peau d'un candidat au djihad. Il a commencé sur Twitter, avant d'entrer en contact avec des recruteurs sur des messageries cryptées et de se rendre en Turquie à leur rencontre, à 1 heure de la Syrie. Le plus inquiétant, c'est qu'il a visiblement voyagé sans être questionné une fois par les autorités.

23h15: Un renseignement marocain aurait mis les enquêteurs sur la piste d'Abaaoud

Un renseignement émanant du Maroc a notamment mis les enquêteurs sur la piste d'Abdelhamid Abaaoud, a-t-on appris de source proche de l'enquête. La nature de ce renseignement n'a pas été précisée.Le président François Hollande recevra vendredi après-midi le roi du Maroc Mohammed VI.

Selon une autre source proche de l'enquête, les policiers n'ont pas été conduits vers l'appartement de Saint-Denis où était terré Abaaoud par un renseignement fourni par un service étranger. Le renseignement reçu le 16 novembre "d'un pays hors d'Europe" sur le fait qu'Abbaoud a été présent à un moment donné en Grèce, évoqué dans l'après-midi par le ministère de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, provient, lui, de Turquie, selon cette source.

21h55 : L'hommage de la cathédrale de Reims aux victimes des attentats
Près d'un millier de personnes se sont rassemblées jeudi soir dans la cathédrale de Reims où 129 bougies ont été déposées devant l'autel pour un hommage oecuménique aux victimes des attentats de Paris, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Nous sommes ici pour rassembler les hommes dans une grande fraternité. Ce qui divise les hommes ne vient pas de Dieu, ce qui détruit la vie ne vient pas de Dieu", a déclaré le père Jean-Pierre Laurent, curé de la paroisse Notre-Dame, devant une foule silencieuse et recueillie.

21H30 : Des signes de « prosélytisme avancé » dans une entreprise de Roissy
Des objets révélant un « prosélytisme avancé » et des « signaux faibles de radicalisation » ont été découverts lors d’une perquisition administrative dans les locaux d’entreprises à l’aéroport de Roissy, a annoncé jeudi la préfecture déléguée aux aéroports.

La perquisition a été menée « en zone côté piste » de l’aéroport par 70 militaires du Groupement de gendarmerie des transports aériens (GTA) Nord « dans un vestiaire de 2010 casiers ».

21H25 : Ce qu'il faut retenir de l'intervention de Manuel Valls sur France 2

Les 3 points clés de l'intervention du Premier ministre lors de son intervention au journal de 20H de David Pujadas
 

20h06 : Manuel Valls : « La menace est là ».
Sur France 2, Manuel Valls a affirmé devoir « la vérité au Français : la menace est là ». Il a rappelé que « la guerre » contre Daesh serait « longue ». Selon le Premier ministre, « on peut imaginer » que d’autres groupes liés aux attentats sont encore actifs.

Il a expliqué que si on ne sait pas où se trouve Salah Abdeslam, « La traque se poursuit et la mobilisation est totale ». Concernant Abaaoud, le « cerveau » des attentats, « Nous ne savons pas » comment il est rentré en France, a dit Manuel Valls. Il a rappelé qu'il n'y avait « pas de frontière hermétique» et «pas de risque zéro ».

Face aux menaces terroristes, chaque pays européen « doit jouer son rôle » et « l’Europe doit assumer ses responsabilités », affirme le Premier ministre. Schengen sera « remis en cause » « si l'Europe n'assume pas ses responsabilités » en matière de contrôle des frontières, a-t-il averti. Il appelle de ses vœux une collaboration internationale pour éliminer Daesh.

Manuel Valls s’est dit fier du vote de la prolongation de l’état d’urgence aujourd’hui à l’Assemblée, au-delà des clivages politiques. Depuis les attentats, «600 perquisitions» ont menées dans les milieux islamistes

En conclusion, le Premier ministre a eu cette formule martiale : « Nous gagnerons la guerre ».
 

19h55 : La ville de New York ne veut pas céder à la peur
Les autorités de New York refusent de se laisser intimider, après la diffusion d’une vidéo de Daesh semblant menacer la plus grande ville américaine.

La diffusion mercredi d’une vidéo, qui montre la place de Times Square, ainsi qu’un homme fixant une ceinture d’explosifs sous son blouson, a attiré une riposte immédiate des autorités locales. « Soyez vigilants, mais n’ayez pas peur », a notamment déclaré ce jeudi le chef de la police Bill Bratton, sur la chaîne de télévision CBS.

La candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton, qui se trouvait ce jeudi à New York, a insisté sur la nécessité de renforcer « immédiatement et de manière radicale » les échanges en matière de renseignement.

19h40 : François Hollande ordonne l'« intensification » des frappes contre Daesh en Syrie et en Irak

Le Président de la République a ordonné l'« intensification » des opérations des frappes contre le groupe Daesh en Syrie mais aussi en Irak, annonce l’Élysée dans un communiqué.


« François Hollande a donné les instructions nécessaires à l’intensification des opérations militaires en cours pour lutter contre Daesh en Syrie comme en Irak », écrit la présidence dans ce texte diffusé à l’issue d’un Conseil de défense.

19h37 : Qui était Hasna Aitboulahcen, la kamikaze présumée de Saint Denis ?
Lisez le portrait de la cousine d’Abdelhamid Abaaoud, première femme kamikaze dans le pays, ici. 


Assaut à Saint-Denis: Quel rôle a joué la femme... par 20Minutes

19h30 : Abdelhamid Abaaoud aperçu fumant du canabis et buvant de la bière le lendemain des attentats
Le commanditaire présumé des attentats de Paris aurait été vu en train de boire de la bière et de fumer du cannabis au lendemain des attentats de Paris, a déclaré un témoin à Sky News.


Abdelhamid Abaaoud aperçu à Saint-Denis le… par 20Minutes

Amel Alla, l’agent immobilier a déclaré à la chaîne de télévision anglaise qu’elle est convaincue avoir vu le suspect devant l’immeuble perquisitionné de Saint Denis, le samedi 14 novembre, vers 15h ou 16h.

« Je l’ai vu en djellaba, en bas du bâtiment avec tous ces gars-là, peut-être huit ou dix d’entre eux, a-t-elle dit. C’est une rue où je passe tous les jours… Nous disions "bonjour" à tout le groupe, tous les jours, ils étaient assis là, mais je l’ai remarqué lui parce qu’il portait une tenue islamique avec le chapeau… les autres étaient vêtus de vêtements classiques, comme d’habitude ».

18h40 : The Time et The Economist consacrent leurs couvertures aux attentats

18h30 : Une enfant de 6 ans légèrement blessée lors de perquisitions à Nice
Le quotidien Nice Matin rapporte qu’une fillette de 6 ans a été légèrement blessée par des éclats reçus au cou, ce jeudi matin, lors de perquisitions administratives menées dans un quartier central. La police reconnaît s’être trompée d’appartement.

18h20 : Les propriétaires du Carillon affichent un message devant leur bar
Leur message : « courage, restons unis dans la peine mais aussi dans l’espoir de jours heureux ».

17h57: Salah Abdeslam repéré dans des bars gays en Belgique
Salah Abdeslam aurait été vu en octobre dans plusieurs bars gays bruxellois, rapporte La Libre Belgique. Si sa présence pourrait s’expliquer par des repérages en vue d’attentats terroristes, l’explication serait plutôt le trafic de documents orchestré par son frère, Brahim, kamikaze du boulevard Voltaire. 

« Dans ces bars, fréquentés par des gens peu méfiants, il n’est pas très compliqué de piquer des portefeuilles. Il se fait que de nombreux vols de cartes d’identité, permis de conduire, etc. ont précisément été commis à cette période dans ces endroits », rapporte une source de La Libre Belgique.

17h46: Daesh aurait créé une branche dédiée à la fabrication d'armes chimiques
Daesh poursuit de façon agressive le développement d’armes chimiques, affirment les responsables du renseignement américains et irakiens. Pour se faire, une branche dédiée à la recherche et à l’expérimentation a été créée par l'organisation terroriste, avec l'aide de scientifiques venus d’Irak, de Syrie et d’autres zones de la région.

Ce jeudi, Manuel Valls a averti que des islamistes pourraient avoir recours à des  armes biologiques et chimiques.

17h36 : Les illuminations de Noël sur les Champs-Elysées lancées dans la sobriété
Les traditionnelles illuminations de Noël sur les Champs-Elysées à Paris débutent ce jeudi à 18h, avec un «lancement sobre» en raison des attentats, ont annoncé les organisateurs. « Par ces illuminations, nous nous associons au deuil des Parisiens et nous rendons hommage à la dignité, la liberté et la générosité qu’ils portent haut dans l’épreuve », est-il précisé.

L’inauguration de ces illuminations en présence de l’acteur Jean Dujardin, prévue initialement mercredi, avait été annulée.

17h16 : Un gérant du Bataclan assure que la salle rouvrira ses portes
Le co-gérant du Bataclan, Maxime de Abreu, s’est exprimé lors d’un entretien repris par le magazine Billboard. Il y confie notamment : « Nous allons rouvrir. Il n’y a pas de question à se poser. Nos cœurs seront lourds pendant quelques mois, quelques années, mais nous allons rouvrir. Nous ne nous rendrons pas ».