VIDEO. Assaut à Saint-Denis: Le dernier échange entre la kamikaze et les policiers

TERRORISME La femme qui a fait exploser sa ceinture devant les policiers du Raid a eu un dernier échange tendu avec un membre des forces de l’ordre…

M.P.

— 

L'immeuble où a eu lieu l'assaut antiterroriste à Saint-Denis, le 18 novembre 2015. AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG
L'immeuble où a eu lieu l'assaut antiterroriste à Saint-Denis, le 18 novembre 2015. AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG — AFP

Dans l’assaut du Raid à Saint-Denis contre la planque de terroristes présumés mercredi, un acte a particulièrement choqué : une femme s’est fait exploser. Pour la première fois, une femme kamikaze a agi en France.

>> A lire aussi : Notre infographie qui fait le point sur les différents attentats et les équipes de djihadistes

Il s’agirait d’Hasna Aitboulahcen, la cousine du cerveau présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud,. Un riverain a pu filmer les derniers moments de la jeune femme qui serait âgée de 26 ans, lors d’un échange tendu avec un membre de la BRI.

Corps difficilement identifiable

On entend (à partir de 45' dans la vidéo) des coups de feu, et un la voix d’un membre de la BRI : « Il est où ton copain ? ». « C’est pas mon copain ! », crie-t-elle. « Il est où ? », insiste l’homme. « C’est pas mon copain ! », hurle-t-elle encore. Puis, on l'entend encore dire «laissez-moi sortir» et les policiers lui demander de mettre les mains sur la tête. Finalement, au bout d'une heure d'un échange tendu, la femme active son gilet explosif.