EN DIRECT. Assaut à Saint Denis: Abaaoud était impliqué dans quatre de six attentats déjoués depuis le printemps...

LIVE Suivez la situation en direct après la série d'attentats à Paris survenue vendredi soir...

D.B, C.C.M.

— 

L'immeuble où a eu lieu l'assaut antiterroriste à Saint-Denis, le 18 novembre 2015. AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG
L'immeuble où a eu lieu l'assaut antiterroriste à Saint-Denis, le 18 novembre 2015. AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG — AFP
  • Huit personnes sont toujours gardées à vue.
  • La police technique et scientifique travaille à identifier des corps retrouvés dans la planque de Saint-Denis.
  • Les écoles de Saint-Denis rouvrent jeudi sauf celles situées dans la rue où a été donné l’assaut.
  • Pour retrouver ce qui s’est passé depuis mercredi soir, cliquez ici.

16h45: Ce live est désormais terminé mais il continue ici. 

17h57: Salah Abdeslam repéré dans des bars gays en Belgique
Salah Abdeslam aurait été vu en octobre dans plusieurs bars gays bruxellois, rapporte La Libre Belgique. Si sa présence pourrait s’expliquer par des repérages en vue d’attentats terroristes, l’explication serait plutôt le trafic de documents orchestré par son frère, Brahim, kamikaze du boulevard Voltaire. 

« Dans ces bars, fréquentés par des gens peu méfiants, il n’est pas très compliqué de piquer des portefeuilles. Il se fait que de nombreux vols de cartes d’identité, permis de conduire, etc. ont précisément été commis à cette période dans ces endroits », rapporte une source de La Libre Belgique.

17h46: Daesh aurait créé une branche dédiée à la fabrication d'armes chimiques
Daesh poursuit de façon agressive le développement d’armes chimiques, affirment les responsables du renseignement américains et irakiens. Pour se faire, une branche dédiée à la recherche et à l’expérimentation a été créée par l'organisation terroriste, avec l'aide de scientifiques venus d’Irak, de Syrie et d’autres zones de la région.

Ce jeudi, Manuel Valls a averti que des islamistes pourraient avoir recours à des  armes biologiques et chimiques.

17h36 : Les illuminations de Noël sur les Champs-Elysées lancées dans la sobriété
Les traditionnelles illuminations de Noël sur les Champs-Elysées à Paris débutent ce jeudi à 18h, avec un «lancement sobre» en raison des attentats, ont annoncé les organisateurs. « Par ces illuminations, nous nous associons au deuil des Parisiens et nous rendons hommage à la dignité, la liberté et la générosité qu’ils portent haut dans l’épreuve », est-il précisé.

L’inauguration de ces illuminations en présence de l’acteur Jean Dujardin, prévue initialement mercredi, avait été annulée.

17h24 : Une source proche de l’enquête confirme la perquisition à Aulnay
Une source proche de l’enquête a confirmé qu’une perquisition était en cours rue Edgar-Degas, au domicile de la mère d’Hasna Aitboulahcen. La jeune femme, qui se serait fait exploser mercredi à Saint-Denis, était retournée vivre sous son toit il y a 6 mois.

« Tout le quartier est bouclé par la police. Ils ne laissent entrer et sortir personne. La rue Edgar-Degas en particulier est complètement bouclée », a déclaré à l’AFP un habitant de la cité des 3000.

17h16 : Un gérant du Bataclan assure que la salle rouvrira ses portes
Le co-gérant du Bataclan, Maxime de Abreu, s’est exprimé lors d’un entretien repris par le magazine Billboard. Il y confie notamment : « Nous allons rouvrir. Il n’y a pas de question à se poser. Nos cœurs seront lourds pendant quelques mois, quelques années, mais nous allons rouvrir. Nous ne nous rendrons pas ».

17h11 : Un Américain retrouve son sauveur du Bataclan
Le Monde raconte les retrouvailles à l’hôpital entre Daniel Psenny, l’un de ses journalistes, et Matthew, un américain qu’il a sauvé après qu’il s’est enfui du Bataclan.

Blessé aux jambes par les djihadistes, Matthew est retrouvé dans une ruelle par Daniel Psenny, qui le met à l’abri. Il prendra une balle dans le bras en accomplissant ce sauvetage. Matthew, qui avait déjà échappé aux attentats du 11 septembre, confie au Monde : « Ce que j’ai vécu au Bataclan était mille fois pire. »

16h50 : Neuf interpellations à Bruxelles

Neuf personnes ont été interpellées à Bruxelles dans le cadre des investigations en lien avec les attentats de Paris et l'entourage de Bilal Hadfi, l'un des jihadistes décédés dans les attaques, a indiqué le parquet fédéral belge.

Sept d'entre elles ont été appréhendées dans le dossier concernant Bilal Hadfi, deux autres personnes ont été interpellées dans le cadre plus général de l'enquête sur les attentats commis à Paris vendredi, a précisé le parquet.

16h46 : Quand un laspus de Claude Bartolone déclenche un fou rire à l’Assemblée
Les députés débattaient ce jeudi 19 novembre sur le projet de loi qui proroge l’état d’urgence. Un débat calme, jusqu’à ce qu’un lapsus de Claude Bartolone ne déclenche des rires et des réactions amusées des élus… Un moment repéré par Le Lab d’Europe 1.


Mes chers camarades par LeLab_E1



>>A lire aussi : Prolongation de l’état d’urgence : Ce qui va changer

16h35 : La Tour Eiffel aux couleurs de la France jusqu’au 25 novembre
La Tour Eiffel, illuminée aux couleurs tricolores depuis lundi, restera illuminée en bleu-blanc-rouge jusqu’au mercredi 25 novembre inclus, a annoncé la mairie de Paris.

L’illumination tricolore continuera à être accompagnée de la projection de la devise en latin de la ville de Paris « Fluctuat Nec Mergitur » (« Elle subit l’assaut des vagues mais ne coule pas »).

16h19: Certains quartiers sont bouclés à Aulnay-sous-Bois

C'est ce dont témoigne une journaliste de L'Equipe sur Twitter.

16h14: Le soir publie de nouvelles photos de Hasna Aitboulahcen

16h08: «C’était quelqu’un de gentil, qui faisait des conneries de son âge», raconte une amie de Bilal Hadfi

Son témoignage, paru sur Rue89 est glaçant. «Bilal était quelqu’un de très respectueux, que les parents aimaient bien», raconte-t-elle. «C’était quelqu’un de gentil, qui faisait des conneries de son âge. Il fumait des joints. Son père était mort quand il était petit, cela le faisait souffrir», poursuit-elle.

16h03: Une perquisition serait en cours chez la mère Hasna Aitboulahcen

C'est ce que révèle un journaliste de l'Express. La perquisition aurait lieu à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

15h59: Le Monde publie les avis de recherches des rescapés du Bataclan

Ils ont vécu l'horreur ensemble. Certains se sont soutenus, puis ont été séparés par la force des choses. Le Monde relaye leurs petites annonces, parue sur les réseaux sociaux.

15h46: Qui est François Molins, le procureur de la République de Paris? 

Son visage s'est imposé au grand public après les tueries de Mohamed Merah. Et depuis les attentats de janvier 2015, son sang froid et sa maitrise des dossiers ont forcé l'adminiration. 20 minutes a dressé son portrait. Il est à lire ici.

15h45: Retour sur l'itinéraire d'Abdelhamid Abaaoud

C'est à lire ici.

15h44: Hollande s'est entretenu avec Obama de l'enquête post-attentats et de la Syrie

15h40 : L’histoire d’une énorme faille du renseignement européen analysée par 20 minutes

Abdelhamid Abaaoud, identifié comme un des plus dangereux islamistes radicaux, a réussi à revenir de Syrie, entrer dans l’union européenne, a transité dans un ou plusieurs pays européens avant de rejoindre la capitale. Notre journaliste, William Molinié explique comment l’impensable a pu arriver. C’est à lire ici.

15h35: Montreuil a prévu un hommage aux victimes vendredi

Il aura lieu à 18h30, devant l'hôtel de ville de Montreuil (Seine-Saint-Denis), place Jean-Jaurès, annonce un communiqué. Dès ce jeudi, les habitants sont invités à venir signer le livre de condoléances pour les victimes des attentats, installé à l’accueil de l’Hôtel de Ville.

15h30: Le logeur des terroristes moqué en images

Jawad Bendaoud est la risée du web depuis mercredi.


Assaut à Saint-Denis: Jawad Bendaoud, le logeur... par 20Minutes

 

15h29:Philippot demande l'expulsion des demandeurs d'asile

L'un des vice-présidents du FN, Florian Philippot, a demandé jeudi le renvoi de tous les «clandestins et demandeurs d'asile» actuellement présents sur le sol français.

«Il faut annuler l'arrivée de migrants dans l'ensemble des communes qui devaient en recevoir, et les renvoyer tous hors de nos frontières», a-t-il demandé.

15h08 : Abaaoud était impliqué dans quatre de six attentats déjoués depuis le printemps, selon Cazeneuve

Il remercie d'abord les enquêteurs, les policiers du Raid et de la BRI, les secouristes, les pompiers… Avant de revenir sur l'information du jour : « Abaaoud a joué un rôle retentissant dans ces attentats », déclare-t-il. Des renseignements ont indiqué la présence du terroriste en Grèce, avant les attentats de Paris, explique le ministre de l’Intérieur. Abaaoud faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen. Sa responsabilité est établie dans l’organisation de plusieurs attentats, d'après le ministre. Son rôle est établi dans la tentative d’attentat de Sid Ahmed Ghlam. Il est peut être impliqué dans la tentative d’attentat du Thalys, selon lui. En août dernier, un candidat au djiad qui avait été interpelé, disait avait avoir été formé par Abbaoud. «Parmi les six attentats déjoués depuis le printemps 2015, il a été impliqué dans quatre d’entre eux», explique Bernard Cazeneuve. Un Conseil des ministres de la justice aura lieu vendredi à Bruxelles, notamment «pour renforcer la coordination européenne sur le trafic d’armes», annonce aussi le locataire de la place Beauvau.

15h07: Forte audience pour les télévisions durant l'assaut à Saint-Denis

Quelque 28 millions de téléspectateurs se sont massés devant la télé mercredi matin, soit trois millions de plus que d'habitude, attirés par les éditions spéciales des chaînes qui suivaient en direct l'assaut à Saint-Denis, selon les chiffres des chaînes et de Médiamétrie.

 

Un pic de 8,7 millions de télespectateurs a été enregistré à 11h59, à la fin de l'assaut, puis de 15,5 millions à 12h59, juste avant le JT.

15h05: Le rassemblement vendredi devant la grande mosquée de Paris annulé

Les conditions de sécurité ne sont «pas réunies» selon la mosquée.

 

15h02: Si vous voulez revoir en images le vote de la prolongation de l'Etat d'urgence à l'Assemblée


L'assemblée vote la prolongation de l'état d... par  

 

14h52: Christiane Taubira commente les mesures sécuritaires

La ministre de la Justice s'exprimait au TGI de Paris.

14h32: Hollande va réunir un conseil de Défense à 17h

François Hollande va réunir un conseil restreint de Défense jeudi à 17h pour «faire le point sur la situation intérieure et extérieure», a-t-on appris dans l'entourage du président.

Ce conseil va se tenir après l'annonce de la mort du cerveau présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, tué mercredi dans l'assaut contre un appartement de Saint-Denis, et après le premier contact téléphonique entre chefs d'état-major des armées française et russe pour discuter de la «coordination» des opérations militaires en Syrie.

14h28 : Dans les grands magasins, on demande désormais aux clients d’ouvrir leur manteau

Jusqu’ici il fallait ouvrir son sac lorsque l’on désirait rentrer dans un grand magasin du boulevard Haussmann. Depuis ce jeudi, les vigiles demandent aux clients d’ouvrir leur manteau, sans doute pour vérifier qu’ils ne portent pas d’explosifs sur eux, a constaté une journaliste de 20 minutes.

14h23: La planque de Saint-Denis découverte grace aux services de renseignements marocains ?

C’est ce que croit savoir le JDD, rapportant des informations d’un site marocain, le 360.

 

Le Maroc semble avoir joué un rôle important dans la filature du djihadiste belge d’origine marocaineAbdelhamid Abaaoud. Selon Le Parisien, les services marocains auraient fourni des renseignements aux autorités françaises, ce qui leur a permis de déjouer un nouvel attentat qui devait cibler le quartier de la Défense à Paris ce jeudi.

A lire aussi : Les djihadistes projetaient-ils des attentats à La Défense et Roissy ?

14h17: Le point sur l'identification du corps d'Abaaoud dans votre vidéo


Assaut à Saint-Denis: Abaaoud formellement... par 20Minutes

 

14h15: Le gouvernement pourra bloquer des sites internet et les réseaux sociaux

Le gouvernement pourra dans le cadre de l'état d'urgence bloquer des sites internet et réseaux sociaux faisant l'apologie du terrorisme ou incitant à des actes terroristes, a voté jeudi l'Assemblée nationale.

Manuel Valls s'en était remis à la «sagesse» des députés sur le vote de ces amendements des radicaux de gauche et de l'UDI, qui ont été soutenus par certains socialistes. Le projet de loi prévoyait initialement de supprimer la possibilité de mesures pour contrôler la presse et les publications de toute nature, ainsi que les émissions radiophoniques, les projections cinématographiques et les représentations théâtrales.

 

14h05: Bernard Cazeneuve fera une déclaration à 14h30
Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’exprimera à 14h30 depuis le ministère de l'Intérieur au sujet des attentats de Paris et Saint Denis.

14h01: Valls salue la neutralisation d'«un des cerveaux» des attentats
Après la déclaration formelle de la mort d'Abaaoud par le parquet de Paris, Manuel Valls salue la neutralisation d'«un des cerveaux» des attentats.


Mort d'Abdelhamid Abaaoud: Valls salue un... par 20Minutes

13h56 : Les candidats FN en Ile-de-France demandent « la mise sous tutelle » de Saint-Denis
La tête de liste du Front national aux régionales en Ile-de-France, Wallerand de Saint-Just, et le candidat FN en Seine-Saint-Denis, Jordan Bardella, « demandent la mise sous tutelle immédiate de la ville de Saint-Denis par l’Etat afin de tout mettre en œuvre dans le but de procéder au désarmement général et à la sécurisation définitive de cette commune ».

Ils accusent également le PC d’avoir « livré » la ville à « l’islam radical ». Pour eux, « les responsables politiques du département et de la commune de Saint-Denis ont failli à leur tâche » « leur responsabilité est immense ».

13h52 : Pour le pape, les festivités de Noël vont sonner faux
Le pape François a donné un sermon très sombre lors de sa messe matinale de ce jeudi. « Nous approchons de Noël : il va y avoir des lumières, des fêtes, des arbres illuminés et aussi des crèches… Tout est feint ! Le monde continue à faire la guerre, à faire les guerres. Le monde n’a pas pris la voie de la paix », a-t-il déclaré.

« Partout il y a la guerre, aujourd’hui il y a la haine (…) Et qu’est-ce qui reste ? Des ruines, des milliers d’enfants sans éducation, tant d’innocents morts, tant ! Et tant d’argent dans les poches des trafiquants d’armes », a-t-il insisté, en lançant un « Maudits ! » aux fabricants d’armes. « C’est une guerre mondiale, par morceaux, ici, et là, et là, partout, il n’y a pas de justification. Et Dieu pleure », a ajouté le pape.

13h33 : Abdelhamid Abaaoud formellement identifié parmi les victimes de l’assaut à Saint Denis
Le corps d’Abdelhamid Abaaoud, soupçonné d’être l’organisateur des attentats du 13 novembre à Paris, a été « formellement identifié comme ayant été tué au cours de l’assaut » mené mercredi contre un appartement de Saint-Denis, vient d’annoncer le procureur de la République de Paris.

« Il s’agit du corps découvert dans l’immeuble, criblé d’impacts », précise le procureur dans un communiqué. Le corps du jihadiste belge a été identifié « après comparaison de traces papillaires ».

>> A lire aussi: Qui est Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé des attaques de Paris?

13h27 : Abaaoud aurait tenté de recruter des femmes pour Daesh en Espagne 
Jorge Fernandez Diaz, ministre espagnol de l’Intérieur, a annoncé ce jeudi qu’Abdelhamid Abaaoud avait essayé de recruter sur le Web des femmes résidant en Espagne, afin qu’elles rejoignent Daesh. Il précise que ça n’était « pas pour combattre des attentats en Espagne, de cela, nous n’avons pas connaissance ».

Autre commentaire du ministre : « Dernièrement, Daech se spécialise dans le recrutement de femmes. Ils considèrent que les moudjahidine doivent avoir des femmes pour repeupler le califat », instauré en 2014 sur les zones contrôlées en Irak et en Syrie.

>> A lire aussi: Raqqa, «la vitrine» de Daesh où les habitants vivent dans la terreur


Ces derniers mois, la police espagnole a interpellé plusieurs femmes soupçonnées de recruter des adolescentes et des jeunes filles pour Daesh.

13 h : La mère d’un militaire tué par Merah a perdu un proche dans les attentats

Latifa Ibn Ziaten, la mère du militaire tué par Mohamed Merah en 2012, a indiqué avoir perdu un ami. « J’ai perdu un ami. Il était chef dans un restaurant à Neuilly-sur-Seine. C’est comme si que je perdais mon fils », a-t-elle déclaré bouleversée.

12h57 : Quand l’humour devient un exutoire

20 minutes a recensé quelques messages sur les réseaux sociaux qui essayent de susciter le sourire, malgré le contexte dramatique. C’est à lire ici.

12h54: François Hollande appelle à l'unité nationale

12h51: La Russie prête à coopérer avec la coalition anti-Daesh si elle respecte la souveraineté de la Syrie

La Russie s'est dite jeudi prête à coopérer avec la coalition menée par les États-Unis contre Daesh en Syrie, à condition qu'elle respecte la souveraineté des autorités de Damas, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, cité par les agences russes.

12h47 : Le journaliste du Monde retrouve le spectateur du Bataclan qu’il a aidé

Daniel Psenny, journaliste au Monde, et Matthew, un Américain qu’il a secouru. Il raconte cette nuit d’horreur dans une interview filmée.

12h33: Même esprit pour les Unes de l'Obs et de l'Express

12h16: Les députés ont voté la prolongation de l'état d'urgence

L'Assemblée a voté la prolongation pour trois mois et la modification de l'état d'urgence.

Le projet de loi de prorogation de l'état d'urgence en métropole et outre-mer jusqu'à fin février, passera ensuite entre les mains des sénateurs en vue d'une adoption définitive dès vendredi.

«C'est la réponse d'une France forte, qui ne plie pas, et qui ne pliera jamais. C'est la réponse rapide d'une démocratie, face à la barbarie», a plaidé le Premier ministre, devant un hémicycle quasi comble.

L'information est relayée par des journalistes sur Twitter.

12h08: «On a évacué les otages sous le feu» au Bataclan, témoigne l'un des patrons de la BRI

Interviewé sur Europe 1, George Salinas, chef adjoint de la BRI, raconte l'assaut au Bataclan. «On s'est retrouvés face à un bouclier humain quand on a ouvert la porte, avec une vingtaine d'otages devant nous et un tir nourri des terroristes», explique-t-il. Les hommes de la BRI ont avancé grâce à un bouclier, alors que les terroristes tiraient. «On a tiré les gens qui étaient au sol par les côtés. On a fait comme on a pu». poursuit-il.

11h50: Hollande appelle à une réaction «impitoyable» face aux agressions racistes

François Hollande a condamné jeudi les agressions commises la veille contre un enseignant juif et une femme musulmane appelant à «une terrible, impitoyable même, réaction».

«Nous devons être d'une terrible, impitoyable même, réaction parce que c'est l'ensemble de la communauté nationale qui est concernée», a déclaré le président de la République devant la Fondation Chirac en évoquant le cas d'un enseignant «attaqué sauvagement» mercredi et l'agression d'une femme musulmane.

11h39: La Fête des lumières à Lyon annulée

Elle sera remplacée par un hommage aux victimes annonce le maire de la ville, Gérard Collomb.

11h37: Retrouvez notre infographie sur les équipes de terroristes

20 minutes a fait le point sur les différentes équipes terroristes à Paris et en Seine-Saint-Denis qui ont agi depuis les attaques du 13 novembre. Notre infographie est à retrouver ici.

11h33:Racing - Toulouse n'aura pas lieu au Stade de France

Le Stade de France a annoncé jeudi qu’il n’accueillerait pas la rencontre de Top 14 entre le Racing 92 et le Stade Toulousain. Le match, programmé le 28 novembre dans l’enceinte dyonisienne, aura bien lieu, mais ailleurs. 20 minutes vous dit tout ici.

11h29: Un maire du Var refuse de mettre les drapeaux en berne «en signe de résistance»

Le maire de la commune de Roquebrune-sur-Argens (Var), Luc Jousse, a refusé de mettre en berne, pendant les trois jours de deuil national, les drapeaux de sa ville. Ce maire, élu sous l'étiquette de l'UMP en 2014 mais qui depuis a quitté ce mouvement, a expliqué dans un communiqué avoir pris cette décision «en hommage aux victimes et en réaction à cette lâche barbarie». «J'ai choisi de laisser les drapeaux bleu blanc rouge flotter en signe de résistance», justifie-t-il.

11h27: «Nous assumons une dégradation du déficit» budgétaire, déclare Sapin

Le ministre des Finances Michel Sapin a confirmé jeudi «à ce stade» une «dégradation du déficit public» par rapport aux prévisions en 2016, en raison des dépenses supplémentaires annoncées par l'exécutif après les attentats de Paris.

«Le contexte actuel appelle un renforcement d'une ampleur exceptionnelle des moyens de sécurité et de défense», a souligné Michel Sapin, en ouvrant les débats au Sénat sur le projet de budget 2016. Les mesures annoncées après les attentats chiffrées à 600 millions d'euros.

11h16: Le plus grand mur de soutien pour les victimes des attentats de Paris

Il est à consulter ici. Les internautes en parlent déjà sur Twitter.

 

10h59 : Le cri de rage d’un jeune musulman contre les terroristes devient viral

« C’est à nous musulmans qui prônons les valeurs de la République de faire le ménage », crie-t-il. Dans une vidéo postée ce mercredi sur Facebook et relayée aussi sur Youtube, Chronic 2 Bass, un jeune de Vénissieux (Rhône), appelle les musulmans à se soulever contre les terroristes. « Allons traquer ces imposteurs qui se font passer pour des musulmans en tuant des gens ». « Rebellons-nous », « l’Islam c’est pas ça », insiste-t-il. Une vidéo déjà vue par plus de trois millions de fois sur Facebook.

10h47: L'ancien propriétaire du Bataclan veut être «au premier rang» quand la salle réouvrira

Joël Laloux, propriétaire du Bataclan il y encore deux mois, s'est confié pour la première fois après le drame à l'AFP. «C'est mon bébé, vendu ou pas», lance-t-il en parlant de la salle de spectacle, évoquant de sentiments de «dégoût et d'horreur». «Dès qu'on fait un concert au Bataclan, il y a entre 1.500 et 2.000 personnes. S'ils voulaient «casser des gens», ça peut être un critère de choix», a t'il déclaré.

Et quand la salle rouvrira, pour le premier concert, Joël Laloux souhaiterait être «dans le public, au premier rang».

10h39: Garde à vue d'une femme en niqab pour «outrage» à la police à Toulouse

Une femme vêtue d'un niqab a été placée en garde à vue à Toulouse pour «outrage» après avoir insulté des policiers qui lui avaient demandé de montrer son visage, a-t-on appris jeudi de source policière. Lors d'un contrôle, mercredi soir vers 22h00, dans le quartier chaud du Mirail, les forces de l'ordre ont demandé à deux femmes portant le niqab de se dévoiler le visage. La première n'a posé aucune difficulté mais la seconde, âgée de 38 ans, a refusé et a vivement insulté les policiers qui l'ont donc interpellée, a-t-on ajouté de même source.

10h30: Six perquisitions en cours dans la région bruxelloise

Six perquisitions étaient en cours jeudi matin dans la région bruxelloise, dans l'«entourage direct» de Bilal Hadfi, l'un des jihadistes morts dans les attentats de Paris, a-t-on appris jeudi auprès du parquet fédéral belge.

Ces perquisitions ont lieu dans plusieurs communes de l'agglomération bruxelloise, dont celle de Molenbeek, «dans l'entourage direct de Hadfi, sa famille, des amis», a indiqué à l'AFP un porte-parole du parquet.

10h22: Envoyé spécial et Complément d'enquête de ce jeudi soir sera consacrés aux attentats

10h11:Selon Fillon, Hollande devrait régler le cas Taubira

Interrogé par Sud Radio et Public Sénat sur la Garde des Sceaux, François Fillon a répondu: «je l'ai écoutée hier matin sur une radio, elle n'a pas réussi une seule fois à dire qu'elle soutenait les propositions du président de la République».

«Moi, je ne réclame jamais la tête de quelqu'un, mais je dis au président de la République: prenez vos responsabilités, si vous voulez vraiment mettre en oeuvre une politique de sécurité qui permette de protéger les Français, veillez à ce que tous les membres de votre gouvernement jouent le jeu», a-t-il poursuivi.

10h08: Des opérations policières actuellement en Belgique

Les autorités belges ont lancé six opérations policières dans la région de Bruxelles en lien avec Bilal Hadfi, l'un des kamikazes du stade de France, annonce Associated Press. L'une d'entre elles est en cours à Molenbeek, selon un officiel belge, qui a gardé l'anonymat.

10h04: L'interdiction de manifester en Ile-de-France est prolongée

La préfecture de police vient d'annoncer qu'elle prolonge jusqu'à dimanche l'interdiction de manifester en Ile-de-France, précisant que cela n'empêche pas toutefois «les rassemblements de fait sur les lieux des attentats à des fins commémoratives».

Par ailleurs, les spectacles dans des salles de «grande capacité» ne sont pas interdits «par principe» mais l'organisateur «devra prévoir un dispositif de sécurité renforcé, notamment en matière de contrôle d'accès et de filtrage, ainsi qu'un dispositif d'attente adapté du public en extérieur», selon la préfecture de police.

10h02: Il faut adopter d'urgence le fichier européen des passagers aériens, selon Valls

Manuel Valls a affirmé jeudi qu'il était «plus que jamais temps que l'Europe adopte le texte sur le PNR», le fichier européen des passagers aériens, afin de «garantir la traçabilité des déplacements».

9h58: Valls annonce la création d'une «structure pour jeunes radicalisés»

Manuel Valls a annoncé jeudi la création d'une «structure pour jeunes radicalisés», dont le site sera choisi «d'ici la fin de l'année» et où «les premiers admis pourront être des repentis».

«Une première structure pour jeunes radicalisés va (...) être créée. Les financements sont prêts, le cadre juridique et le projet pédagogique en voie de finalisation. Le site sera choisi d'ici la fin de l'année. Les premiers admis pourront être des repentis, que nous mettrons à l'épreuve afin de mesurer leur volonté de réinsertion dans la durée», a dit le Premier ministre.


Attentats à Paris: Un «risque d'armes chimiques... par

9h52: Pour retrouver toutes nos vidéos sur l'actualité des derniers jours

Vous pouvez accéder à notre dossier les rassemblant ici.

9h47: Une infographie qui montre bien la forte augmentation des morts dues au terrorisme

Elle a été publiée sur The Economist.

 

9h46:Le Premier ministre belge rejette les «critiques» dénigrant les services de sécurité belges

Le Premier ministre belge Charles Michel rejette les «critiques» à l'encontre des services de sécurité du royaume après les attentats de Paris, dans un discours appelant à l'unité nationale prononcé devant la Chambre des députés.

«Je n'accepte pas les critiques qui ont visé à dénigrer le travail de nos services de sécurité», a-t-il déclaré, précisant que «hier, à Saint-Denis, un attentat a été empêché notamment par des informations fournies par des équipes belges», sous les applaudissements des députés tant de la majorité que de l'opposition.

 

9h42: Valls avertit du «risque d'armes chimiques et bactériologiques»

Manuel Valls s'exprime devant l'Assemblée nationale à l'occasion de l'examen par les députés de la prolongation de l'état d'urgence pendant trois mois. Il a averti du risque d'attentat avec des «armes chimiques ou bactériologiques». «Il ne faut aujourd'hui rien exclure. Je le dis bien sûr avec toutes les précautions qui s'imposent mais nous savons et nous l'avons à l'esprit. Il peut y avoir aussi le risque d'armes chimiques ou bactériologiques», a-t-il dit.

9h30: Le tweet de Nadine Morano agace toujours

Ce mercredi, Nadine Morano a critiqué sur Twitter une femme de Saint-Denis qui témoignait à la télévision en se cachant le visage. Mais son tweet continue à agacer sur le réseau social, au regard de la floppée de commentaires.

9h22: La Une de 20 minutes ce jeudi

9h18: Le travail délicat de la police technique et scientifique à Saint-Denis en image

9h09: Les Franciliens moins nombreux dans les transports

La fréquentation a chuté de près de 10% sur le réseau RATP depuis les attentats de vendredi, par rapport à un début de semaine habituel, selon Francetvinfo.

8h59: Les Rolling Stones répondent au frère d'une victime du Bataclan

Matthieu Mauduit voulait que des membres des Rolling Stones assistent aux obsèques de son frère Cédric, tué au Bataclan. Le groupe lui a finalement répondu, annonce France 3 Normandie, en lui postant une lettre. Il indique qu'il ne pourra pas assister aux funérailles, mais ajoute: «sachez que Cédric et chacun d'entre vous sera présents dans nos pensées et nos prières dans les jours difficiles à venir».

8h55: Un sénateur américain veut stopper l'arrivée de touristes français aux Etats-Unis

Le sénateur républicain Rand Paul, candidat aux primaires présidentielles de son parti, a appelé mercredi à une suspension du programme d'exemption de visas pour les touristes de certains pays, en particulier français, dans la foulée des attentats de Paris.

«Ce qui m'inquiète, c'est que des citoyens français qui nourrissent une grande hostilité envers la civilisation, votre gouvernement et la paix, puissent nourrir la même hostilité envers nous et monter dans un avion pour venir ici», a-t-il déclaré mercredi à l'AFP.

8h52: Le Canada affirme qu'il sera un partenaire «fort» contre Daesh

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a indiqué jeudi que son pays resterait un partenaire «fort» dans la lutte internationale contre Daesh, mais ne reviendrait pas sur sa décision de mettre fin aux frappes aériennes en Irak et en Syrie.

8h50: Pour Raffarin, les musulmans modérés «doivent se faire entendre»

«Il est essentiel qu'il y ait un signal comme quoi le radicalisme est une pathologie de l'islam, que ce n'est pas l'islam et les musulmans modérés, tempérés, laïques, républicains doivent se faire entendre, doivent être vus dans la société» pour «bien montrer qu'il s'agit d'une dérive et que nous voulons tous ensemble la combattre», a exhorté Jean-Pierre Raffarin, sénateur Les Républicains de la Vienne.

8h44: Pour Frédéric Péchenard, les policiers armés en dehors du service «c'est une bonne décision»

L'ancien directeur général de la police nationale était l'invité de France Inter ce jeudi. «Vous savez au Bataclan il y avait deux policiers. L'un a été tué, l'autre grièvement blessé. Ils n'étaient pas armés. Peut-être auraient-ils pu faire quelque chose s'ils étaient armés», a t'il déclaré.


Frédéric Péchenard : "Frédéric Péchenard... par franceinter

8h38: Alerte à la bombe dans un avion Varsovie-Hurghada

Un avion qui se rendait de Pologne en Egypte a fait une escale d'urgence à Bourgas, dans l'est de la Bulgarie, jeudi matin à la suite d'une alerte à la bombe.

«Un passager ayant fait état d'explosifs au bord de l'avion, celui-ci a atterri d'urgence à l'aéroport de Bourgas à 5h45», a déclaré la porte-parole de l'aéroport Kristina Neikova. Les 161 passagers polonais ont été évacués et les services de sécurité examinent l'avion qui se rendait de Varsovie à Hurghada, sur la Mer Rouge. Le passager ayant déclenché l'alerte à la bombe, âgé d'une soixantaine d'années, subissait un interrogatoire.

8h32: Accoyer fait le mea culpa de la droite

L'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer (Les Républicains) juge que les députés ont été «défaillants sur tous les bancs de l'hémicycle» lors de la séance houleuse de questions de mardi, presque entièrement consacrée aux attentats, marquée par huées et vociférations.

«Tout le monde a effectivement eu tort, et cela est de notre responsabilité», déclare le député de Haute-Savoie jeudi dans un entretien à L'Opinion. «Nous nous sommes ressaisis mercredi, dans un esprit d'unité nationale et de dignité, qui doivent prévaloir lorsque l'essentiel est en cause», ajoute-t-il.

8h19: La messagerie sécurisée Télégram ferme 78 comptes utilisés par des djihadistes

Selon Le Monde, cette messagerie qui permet de faire passer des messages cryptés, est mise en cause comme étant le terrain d'expression privilégié des djihadistes. Pour la première fois, elle a réagit et vient de supprimer 78 comptes suspects. 20 minutes vous explique ici comment cette application fonctionne.

8h17: Assad doit partir pour mettre fin à la guerre civile, selon Obama

Le président américain a estimé jeudi que la guerre civile en Syrie ne se terminerait pas à moins que Bachar al-Assad quitte le pouvoir, écartant des suggestions de dirigeants du Proche-Orient selon lesquelles le président syrien pourrait participer à de futures élections.

8h14:Les policiers vont bien être autorisés à porter leur arme en dehors du service

La police nationale l'a encore confirmé à 20 minutes ce jeudi. «Les policiers pourront en tous temps et en tous lieux garder leur armes de service, même en dehors de leur service, pendant la durée de l'état d'urgence».

8h13: La Tour Eiffel va rester tricolore jusqu'à la fin novembre

8h08: BFMTV publie une photo de la kamikaze qui se serait fait exploser à Saint-Denis

Il s'agirait de Hasna Aitboulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de vendredi.

8h01:Le décret étendant l'état d'urgence outre-mer publié au JO

Le décret étendant à l'outre-mer l'état d'urgence décrété vendredi soir en métropole par François Hollande après les attentats de Paris a été publié jeudi au Journal officiel.  «Cette application se justifie par une nécessité de cohérence et de renforcement du dispositif de sécurité, au moment où l'état d'urgence s'inscrit dans la durée et sera prolongé pour trois mois par une loi soumise au Parlement» jeudi et vendredi, avait-elle déclaré dans un communiqué.

7h56: BFMTV a fait une reconstitution de l'assaut de Saint-Denis en 3 D

 

7h51: «Il y a une ouverture» des Russes dans la lutte contre Daesh en Syrie

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a fait état jeudi d'une «ouverture» dans la position de la Russie dans la lutte contre le Daesh, dont elle a commencé à bombarder les positions comme le fait déjà la France.

«Il y a une ouverture, si on peut dire, des Russes, nous pensons qu'elle est sincère et il faut rassembler toutes nos forces» contre Daesh, a-t-il déclaré à la radio France Inter.

7h46 : Des investigations délicates à Saint-Denis

Les policiers continuent à faire des investigations l’immeuble de l’assaut. Mais leur travail est difficile, car l’intérieur de l’immeuble a été partiellement détruit pat l’assaut de mercredi. Un plafond et un plancher se sont effondrés. Le périmètre de sécurité reste en place autour de l’immeuble.

7h40: La Une de Libération ce jeudi

7h25: Le projet de loi sur la prorogation de l'état d'urgence va être examiné à l'Assemblée

Les députés votent jeudi un projet de loi renforçant l'état d'urgence, décrété par François Hollande dès vendredi soir. Ce texte, qui devrait recevoir un très large assentiment de l'Assemblée avant d'être soumis vendredi au vote du Sénat en vue d'une adoption définitive, prévoit la prolongation de l'état d'urgence pour une durée de trois mois à compter du 26 novembre, soit jusqu'à fin février.

 

Il élargit notamment le régime des assignations à résidence de personnes dangereuses à toute personne à l'égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace pour la sécurité et l'ordre public. Il n'est pas exclu que soit ajouté jeudi le port d'un bracelet électronique ou allongée la durée de l'assignation au domicile, changements souhaités par Les Républicains.