Assaut de Saint-Denis: Un des interpellés déjà condamné pour «coups mortels»

TERRORISME Jawad B. a été placé en garde à vue après l’opération du Raid et de la BRI à Saint-Denis...

W.M.

— 

L'homme qui se présente comme le propriétaire où les suspects se sont retranchés dans le centre-ville de Saint-Ouen.
L'homme qui se présente comme le propriétaire où les suspects se sont retranchés dans le centre-ville de Saint-Ouen. — BFMTV

L’homme présenté par la presse comme le « propriétaire » de l’appartement où étaient retranchés mercredi matin les terroristes à Saint-Denis, a été condamné pour avoir poignardé son meilleur ami, rapporte Metronews.

>> A lire aussi : Le direct des événements de cette journée de mercredi…

Jawad B. a été embarqué devant les caméras de BFMTV ce mercredi matin par les forces de l’ordre. Le jeune homme a indiqué n’être au courant de rien : « On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service. Je n’étais pas au courant que c’était des terroristes. »

Selon son avocat, Charles Morel, « c’est bien lui ». Il l’a reconnu sur les images de BFMTV : « Quand on a défendu quelqu’un aux assises, on ne l’oublie pas. A l’époque, il n’y avait dans son dossier aucun lien avec les milieux djihadistes », a-t-il raconté à Metronews. Charles Morel l’avait défendu lors de son procès aux assises en 2008. Le jeune homme a été condamné à huit ans de prison pour «coups mortels».