Soupçons de fraude fiscale aggravée: Le manoir de Jean-Marie Le Pen à nouveau perquisitionné

JUSTICE Le président d'honneur exclu du Front national est visé par une plainte du fisc pour fraude fiscale aggravée...

20 Minutes avec agences

— 

Jean-Marie Le Pen.
Jean-Marie Le Pen. — Claude Paris/AP/SIPA

Le manoir de Montretout à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), où Jean-Marie Le Pen a ses bureaux, a de nouveau été perquisitionné lundi 16 novembre, a indiqué le président d’honneur exclu du Front national (FN). Selon lui, les enquêteurs s’étaient déjà présentés début novembre, mais n’avaient pas réussi à ouvrir certains coffres-forts, ce qui les a amenés à revenir.

« Ils sont restés 4-5 heures. Il y avait un procureur. Ils étaient 8. Ils ont confisqué l’ensemble de nos avoirs. L’argent de ma femme, le mien, les bijoux, tout ce qu’on avait, a regretté l’eurodéputé, avant d’ajouter : ce sont des procédés étonnants, c’est le moins qu’on puisse dire. »

Jean-Marie Le Pen est visé, depuis le 24 septembre dernier, par une plainte du fisc pour fraude fiscale aggravée. En cause, un compte caché en Suisse dont l’intéressé nie être le bénéficiaire.