VIDEO. Assaut à Saint-Denis: Une femme kamikaze s'est fait exploser

TERRORISME Au début de l’assaut, lancé cinq jours après les attentats de Paris, une femme a déclenché la charge explosive qu’elle portait sur elle...

T.L.G.

— 

Un assaut de police est en cours en marge de l'enquête sur les attentats du 13 novembre, à Saint-Denis le 18 novembre 2015.
Un assaut de police est en cours en marge de l'enquête sur les attentats du 13 novembre, à Saint-Denis le 18 novembre 2015. — J. Hitchcock / 20 Minutes

Une vaste opération policière a été lancée mercredi avant l’aube à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ciblant Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des tueries qui ont fait 129 morts vendredi. Au début de l’assaut, à 4h20 du matin, une femme a déclenché la charge explosive qu’elle portait sur elle. L’explosion n’aurait pas fait de victimes parmi les policiers. Mais une chienne d'assaut des policiers d'élite du Raid, nommée Diesel, a été tuée dans l'explosion, selon nos informations.

>> Suivez les événements de la journée en direct

La mort de cette femme kamikaze, dont l’identité est encore inconnue, a été confirmée par le parquet de Paris. « Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte », affirme un communiqué.

>> A lire aussi : Derrière les terroristes, un artificier sur le territoire français

Des sources policières ont, de leur côté, fait état d’au moins deux forcenés morts, dont cette femme, un bilan que le parquet n’a pas à ce stade confirmé.